Chômage : La durée indemnisation chômage

Cas général du calcul de la durée d’indemnisation chômage

Pour avoir droit au chômage, il faut avoir travaillé au minimum 122 jours ou 610 heures au cours des 28 derniers mois (ou 36 mois pour les plus de 50 ans). Dans ce cas, la durée minimum de versement du chômage sera aussi égale à 122 jours soit 4 mois.

En général, la durée d’indemnisation du chômage correspond au temps que vous avez travaillé. Une personne ayant travaillé 8 mois au cours des 28 derniers mois percevra ces indemnités chômage durant 8 mois. cette règle est valable jusqu’à un certain plafond déterminé en fonction de l’age :

Pour une personne de – de 50 ans :

la durée maximum d’indemnisation est de 730 jours soit 24 mois même si vous avez travaillé plus de 2 ans.

Pour une personne de + de 50 ans (à la date de fin du contrat de travail) :

La durée maximum d’indemnisation est portée à 1095 jours soit environ 3 ans.

Important : Le montant de votre indemnisation chômage ne sera pas diminué pendant tout le temps que durera le versement de vos ASSEDIC. Avant le versement de votre première indemnité chômage, un délai de carence pole emploi est appliqué. Il est au minimum de 7 jours auxquels viennent s’ajouter vos indemnités de licenciement et vos congés payés.

Chômage : La durée indemnisation chômage

Durée indemnisation chômage : cas particuliers

La durée de versement des ASSEDIC peut être supérieur ou inférieur au cas général selon certains cas spécifiques :

Salariés en chômage partiel :

Leurs durées d’indemnisation au chômage est fixé à 182 jours maximum, soit 6 mois. Toutefois, l’activité de leur entreprise est suspendue suite à un sinistre ou une catastrophe naturelle, alors la durée d’indemnisation sera prolongée jusqu’à la reprise d’activité.

Chômage pour les personnes âgées de 61 ans et plus

Elles peuvent bénéficier d’allocations chômage jusqu’à compléter leurs trimestres (dans la limite de l’age d’activité) si elles n’ont pas atteint le nombre suffisant de trimestres de cotisations pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Pour cela, elles doivent :

  1. Être en cours d’indemnisation chômage depuis au moins 1 an.
  2. Avoir cotisé au chômage pendant au moins 12 ans dont 1 an en continu durant les 5 dernières années ou 2 ans discontinues.
  3. Avoir cumulé au moins 100 trimestres de cotisations retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*