3 Conseils pour négocier ou renégocier un Meilleur Taux

Vous souhaitez financer un projet qui vous tient à cœur ou vous souhaitez renégocier le taux de votre prêt qu’il soit immobilier ou consommation? Il faut d’abord se poser les bonnes questions. Nous vous les dévoilons.

conseils meilleur taux

Analyser votre situation personnelle pour mettre vos atouts en avant et être en position de force

Le rôle de votre banquier est d’évaluer le risque qu’il prend en vous prêtant de l’argent. Donnez lui confiance en vous et en votre situation car il étudiera tout : de vos revenus à vos charges en passant pas le bon fonctionnement de votre compte. Vous ne le savez peut-être pas mais vous avez déjà tous les outils à votre disposition pour préparer votre entretien et négocier un meilleur taux.

Pour cela il vous faudra :

Calculer votre reste à vivre

Le reste à vivre est un indicateur fort pour déterminer votre taux d’endettement. Il correspond au niveau de vie moyen de votre foyer sur une période déterminée d’un mois. En bref combien me reste-il à la fin du mois une fois mes charges payées?. Le calcul du reste à vivre est assez simple. Il faut déduire vos revenus de vos charges fixes (et uniquement les charges fixes). N’allez pas bêtement intégrer des charges inutiles dans votre reste à vivre.

Les charges fixes que vous devez prendre en compte :

  1. Votre loyer
  2. Les mensualités de tous vos crédits en cours
  3. Les éventuelles pensions versées

Les revenus que vous devez prendre en compte :

  1. Votre salaire
  2. Vos allocations. Toutes allocations insaisissables ne peut entrer dans le calcul de vos revenus (ex : votre CAF)
  3. Vos loyer perçus (n’est pris en compte que 70% de ce revenu)

 En résumé : Reste à vivre = Revenus de votre foyer – Charges fixes

Si le montant trouvé est supérieur  ou égal à 700 euros alors vous êtes sur le bon chemin pour négocier « un meilleur taux ».

Apprendre à calculer votre  taux d’endettement

Le taux d’endettement est l’indicateur qui vous permet de déterminer votre endettement. Il est calculé comme pour le reste à vivre en fonction du montant de vos charges fixes et de votre revenu mensuel.

En résumé: Taux d’endettement = (Total de vos charges fixes/ Total de vos revenus) / 100

La banque est en position de force lorsque votre taux d’endettement dépasse les 33 % (Soit un tiers de vos revenus), à l’inverse s’il est inférieur c’est vous qui gagnez.

 Avec un apport personnel c’est mieux !

Un conseiller , même sans élément probant de confiance regardera forcement votre capacité à épargner, c’est une piste à creuser pour mettre du poids dans la balance. En règle générale les banques évaluent un bon apport personnel à un capital d’au moins 25%  du capital que vous souhaitez emprunter.

Concernant votre épargne, vous pourrez négocier un meilleur taux si une partie de vos avoirs est placée sur des contrats d’épargne bloqués, type assurances vie , actions ou plan épargne logement. En effet peu de risque pour la banque de voir disparaître d’un seul coup toutes les liquidités mises de côté.

Votre situation professionnelle, quand est-il ?

Avant de contracter un crédit sur une durée plus ou moins longue faite le bilan sur votre situation professionnelle. En effet une banque refuse en générale de prêter ou de renégocier si votre situation professionnelle est bancale , un CDI est une valeur sûre pour mettre toutes les chances de votre cotés. Mais pas d’inquiétude cependant si ce n’est pas le cas, un crédit ne sera pas refusé systématiquement si vous cumulez des contrats intérimaires depuis 10 ans ou que vous êtes entré dans une période de chômage depuis 1 Mois.

Faîtes jouer la concurrence, Évidemment !

Se limitez à négocier un meilleur taux dans votre seule banque n’est pas la meilleure des solutions pour parvenir à vos fins. Et même si « votre banque, c’est votre banque » et que cela fait 15 ans que vous leur faîtes confiance !

Contactez plusieurs organismes bancaires, faîtes le tour, prenez des rendez-vous et obtenez des propositions. Avec une offre rivale vous êtes susceptible de faire réagir votre interlocuteur qui vous fera certainement une simulation d’emprunt beaucoup plus intéressante que celle d’origine. Cependant, ne poussez pas le bouchon trop loin. Vous n’obtiendrez jamais un prêt négocier à zéro condition, zéro remboursement. Votre banquier ne donne rien, il prête !

Partez confiant(e) lors de votre entretien avec le banquier. Ne vous mettez pas seul(e) en position de faiblesse alors que vous avez toutes les cartes en mains. Le moment de négocier ? Vous le savez c’est à la fin que cela ce passe. Ne donnez pas d’informations qui pourraient servir à votre interlocuteur pour revoir sa proposition à la hausse. Laissez venir, réfléchissez (ou faites semblant) et négociez.

N’ayez pas peur de changer de banque, même si les démarches pour le transfert des comptes, de l’épargne et des assurances vous semble être trop compliqué à mettre en œuvre. Partez dans l’idée que c’est uniquement pour gagner de l’argent sur le taux de votre crédit.

Faites appel à un Courtier

Le rôle premier du courtier est d’agir en tant qu’intermédiaire dans la négociation d’un crédit ou d’une assurance, c’est un professionnel du « meilleur taux ».

Sur le principe, vous montez votre dossier de prêt ensemble, vous refaites un bilan global de votre situation  et de vos exigences et vous le laissez travailler à votre place .

L’avantage  est non seulement de vous faire gagner du temps . Vous n’avez plus tous ces rendez- vous à prendre pour aller négocier ou renégocier votre prêt. Vous vous économisez physiquement en ne rentrant pas vous même dans la lutte de la négociation.

Mais aussi de l’argent :  le courtier est un apporteur d’affaire pour les banques avec qui il collabore, il est donc plus à même de négocier le meilleur taux de crédit pour ses clients.

N’oubliez pas une chose : renégocier son crédit qu’il soit immobilier ou personnel reste un jeu, vous n’avez rien à y perdre si ce n’est une meilleure proposition.

2 Comments on 3 Conseils pour négocier ou renégocier un Meilleur Taux

  1. Bonjour, taux de reste à vivre, taux d’endettement, ça peut paraître comme des termes barbares pour les emprunteurs mais ce sont des indicateurs forts à prendre en compte pour un projet de regroupement de crédits.

  2. Merci pour cet article.

    Je recommande à tous ceux qui veulent obtenir un prêt, de faire appel à negotiative.com qui rassemble les consommateurs afin de négocier les meilleures offres du marché.

    Je vous invite à regarder cette vidéo:
    http://blog.negotiative.com/meilleur-taux-de-credit

    qui vous expliquera la technique pour négocier et obtenir le meilleur taux de crédit du marché!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*