La banque en ligne, une banque presque comme les autres!

La banque, 100% en ligne, marche sur les plates-bandes des établissements classiques avec des arguments de poids : des tarifs imbattables et des produits qui s’enrichissent…

La banque en ligne, une banque presque comme les autres

La banque en ligne se développent depuis une dizaine d’année et cherchent avant tout , à ne pas ressembler à…la banque classique. Cette stratégie de communication, faite pour séduire leurs clients, est bâtie, avant tout autour de l’accessibilité grâce aux téléphones mobiles. Cette stratégie vise à s’identifier autour d’un réseau social plutôt qu’une offre de services bancaires.

 

Des tarifs imbattables sous conditions : la banque internet

Le prix reste le premier argument d’ING Direct, Boursorama et Fortuneo. La banque en ligne n’est pas comparable avec les agences virtuelles des établissements classiques (Monbanquierenligne des Caisses d’Epargne, e-LCL, l’Agence directe de la Société Générale) car celles-ci appliquent les mêmes tarifs que leur réseau classique et il n’y a donc pas d’avantage tarifaire.

Selon une étude réalisée par UFC Que-Choisir, la banque internet est la moins chère du marché et pour la majorité des profils. Elle propose gratuitement la plupart des produits et services courants (CB, virements, frais de tenue de compte etc…). Certaines ne facturent pas de commission d’intervention (frais prélevés lors d’un dépassement de découvert autorisé).

En revanche, pour octroyer gratuitement une carte bancaire ou ouvrir un compte, les banques internet exigent un niveau de revenu ou d’épargne. Ces conditions strictes éliminent d’office les personnes à faibles revenus ou les étudiants, au profit d’une clientèle autonome, avec des revenus suffisants, à qui elles vont ensuite proposer d’autres produits, qui cette fois ne seront pas gratuits.

Ainsi, chez Boursorama, pour obtenir une CB Visa Classique, il faut justifier de 1200 euros de revenus ou 5000 euros d’épargne et pour une CB Visa Premier, il faut justifier du double (soit 2400 euros de revenus ou 10000 euros d’épargne).

 

Une gamme de produits qui s’enrichit : la banque en ligne

Toutes les banques internet, sauf Hello Bank, proposent des contrats d’assurance vie sans droit d’entrée. C’est un atout indéniable, surtout en ces temps de baisse des rendements des fonds en euros. Hello Bank consent toutefois des promotions régulières sur ces frais. Boursorama, Fortuneo et Monabanq proposent une plus grande variété de supports.

Coté bourse, Fortuneo et Boursorama ont une longueur d’avance. Un acquis du passé, les deux ayant démarré leur activité par le courtage.

Si pour les placements, la banque en ligne n’a rien à envier aux établissements classiques, il reste encore des progrès à faire dans d’autres domaines. En effet, seuls Boursorama et Hello Bank proposent des crédits immobiliers et concernant les assurances, nous pouvons dire que ce domaine n’est pas encore développée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*