Refus de credit, pourquoi ma banque ne me prête pas ?

Vous êtes confronté à un refus de crédit ? Nous vous expliquons les raisons pour lesquelles une banque refuse un prêt et l’attitude à adopter.

refuser un prêtLes modalités d‘acceptation ou de refus d’un prêt

Un crédit est toujours souscrit auprès d’un établissement de crédit : une banque ou un établissement spécialisé même quand il est proposé par un distributeur ou un grand magasin. Dans un intérêt mutuel, l’établissement va généralement vous poser un certain nombre de questions afin de s’assurer que votre situation financière, présente et prévisible, vous permet à la fois de contracter un emprunt et de le rembourser, et vous demander, le cas échéant, certaines garanties.

Si au regard de votre dossier, votre banquier refuse de vous octroyer un crédit, vous pouvez demander à une autre banque.

Un conseil : Ne vous obstinez pas en multipliant vos interlocuteurs : il n’ont pas d’autres buts que de vous éviter le surendettement. Surtout, évitez le recours à des officines qui vous conduiraient tout droit au surendettement.

 Pour quelles raisons la banque peut-elle refuser de me prêter de l’argent?

Chaque crédit représente un risque total tant pour vous que pour la banque. Il n’existe pas de « droit au crédit » : une banque n’est jamais tenu de faire un crédit.

Même en matière d’épargne logement, ce qu’on appelle « le droit à prêt » attaché à un Compte Épargne Logement (CEL) ou à un Plan Épargne Logement (PEL) ne concerne que le droit à un taux préférentiel.

Un conseil : Si une banque vous a refusé un crédit, vous pouvez obtenir de sa part un certificat de refus. Ce certificat vous sera nécessaire notamment si vous êtes engagé dans une opération sous réserve d’obtenir un prêt. C’est le cas généralement pour le financement d’un achat immobilier. Avec ce certificat, vous pourrez obtenir l’annulation de votre engagement d’achat sans avoir à supporter de pénalités de crédit.

La banque peut décider de ne pas accorder un prêt, pourquoi?

  • Un taux d’endettement trop élevé
  • Un « Reste Pour Vivre » trop faible par personne vivant dans le foyer
  • Des incidents de fonctionnement répétitifs

Ne multipliez pas votre demande auprès de différents établissements de crédit. Un refus de crédit permet d’éviter le surendettement.

Si vous êtes engagé dans une opération « sous réserve d’obtenir un crédit », demandez un certificat de refus de crédit.

Pour en savoir plus : Consultez le site de la CNIL en cas de refus de crédit .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*