9 conseils pour réussir son regroupement de crédits

Dernière mise à jour le 28 septembre 2020

Vous avez plusieurs crédits, consommations, immobiliers, renouvelables, découvert bancaire, et vous souhaitez demander un rachat de crédits ?

C’est probablement une solution qui présente de nombreux avantages dont celui d’équilibrer voire alléger votre budget mensuel.

Toutefois, avant de vous précipiter vers votre banquier, découvrez nos 9 conseils qui vous permettront de maximiser les chances de réussir votre regroupement de prêt.

Conseil n° 1 – Faites le point sur vos finances

Avant toute chose, le premier conseil que nous pouvons vous donner est de faire un point précis de votre situation financière.

Ainsi, listez les différents prêts en cours que vous avez, sans oublier votre découvert bancaire.

Pour chacun d’eux, consultez le capital restant dû. Vous aurez ainsi une vision globale de ce qu’il vous reste exactement à payer.

Si certains de ces prêts se terminent très prochainement, il est peut être plus judicieux de ne pas les inclure dans le regroupement de crédits.

Vous devrez discuter avec votre conseiller de la meilleure solution a adopter selon votre situation.

Pour chaque prêt, vérifiez aussi l’offre que vous avez signée.

Celle-ci doit préciser si vous devrez régler des indemnités en cas de remboursement anticipé, et le cas échéant, le montant de ces dernières.

Cette information est importante et vous sera de toute façon demandée par l’organisme financier vers qui vous vous tournez.

En effet, ces indemnités doivent être incluses dans le total du prêt qui vous sera proposé.

Conseil n°2 – Combien de temps vous reste t-il à rembourser vos prêts ?

Pour chacun de vos crédits, vous devez également vérifier le nombre de mensualités restant à courir. Cette étape est importante pour deux raisons.

D’une part, si certains de vos prêts se terminent à échéance très proche, il est peut être préférable de les exclure du rachat.

En effet, inutile d’étaler à nouveau la somme sur une dizaine d’année et recréer des intérêts pour un prêt qui finit dans 12 mois.

D’autre part, sachez que la période la plus intéressante pour effectuer un rachat de prêt se situe dans la première moitié de la durée totale de remboursement.

En effet, au début de votre crédit, vous remboursez énormément d’intérêt par rapport au capital.

De plus, avec les frais dus en cas de remboursement anticipé, l’opération n’est pas forcément rentable.

Conseil n° 3 – Attention à vos comptes

Vous souhaitez faire un rachat de crédit afin d’alléger un peu votre budget et éviter ainsi d’être constamment sur la ligne jaune à la fin du mois voire carrément dans le rouge ?

C’est une très bonne initiative, mais toutefois, avant de vous accorder le rachat, l’établissement financier va s’assurer que vous savez gérer un budget.

Pour cela, vous devrez fournir vos trois derniers relevés de compte bancaire.

Ainsi, une analyse pourra être menée afin de vérifier que vous ne vivez pas au-dessus de vos moyens.

Par exemple, si vous êtes tous les mois dans le rouge parce que vous ne pouvez pas vous empêcher de faire des séances shopping alors même que votre salaire vient tout juste de tomber, cela risque de vous portez préjudice.

Un conseil donc, pendant 3 mois, essayez de faire très attention à vos dépenses, afin de pouvoir présenter des relevés bancaires propres et montrant une parfaite tenue de vos comptes.

Conseil n° 4 – Faites jouer la concurrence

Il existe plusieurs établissements proposant le rachat de crédit.

Ainsi, il ne faut surtout pas hésiter à multiplier les demandes, et encore mieux, à faire savoir aux différents conseillers rencontrés que vous vous renseignez ailleurs.

En procédant de cette façon vous aurez plusieurs avantages.

D’une part, vous pourrez comparer les conseils de chacun sur la meilleure façon de monter votre dossier.

D’autre part, en faisant jouer la concurrence, vous augmentez vos chances d’obtenir des meilleures conditions pour votre nouveau prêt.

Avant de contacter les établissements, faites des simulations en ligne pour avoir une première idée du gain que vous pourrez obtenir.

De plus, certains établissements ne pratiquent pas le rachat de crédit immobilier alors que d’autres, au contraire vous proposent d’inclure ces derniers dans votre rachat global.

Conseil n° 5 – Les taux de crédits

Le rachat de crédit est souvent très intéressant lorsqu’il s’agit de crédits renouvelables car les taux de ces derniers sont excessivement élevés comparativement à ce qui peut vous être proposé dans le cas d’une renégociation.

Toutefois, pour les prêts personnels ou les prêts immobiliers il est important de regarder le taux qui vous sera proposé.

Il est en effet d’usage de considérer que si la différence entre le taux de vos crédits et le taux du rachat est supérieure à 1.2 points alors votre rachat de prêt sera rentable.

En deçà, il est peut être préférable de vous tourner vers une autre solution.

Conseil n° 6 – Le coût total du rachat de crédit

Lorsque vous recevrez la ou les propositions de rachat de crédits, vous allez certainement vous réjouir en voyant la nouvelle mensualité et le taux proposé.

Toutefois, il est important de ne pas se focaliser uniquement sur ces données.

En effet, il vous faudra observer aussi le coût total du crédit qui inclue les frais de dossier, de garantie, les pénalités éventuelles, etc…

Conseil n° 7 – L’assurance emprunteur pour le regroupement de vos prêts

Quelque soit l’organisme financier ou l’établissement bancaire auprès duquel vous monterez votre dossier de regroupement, vous aurez l’obligation de souscrire une assurance de prêts.

Celle-ci vous sera proposée par l’établissement, mais rappelez-vous que rien ne vous empêche de faire jouer la concurrence et d’aller voir ailleurs si ce n’est pas plus intéressant !

Vous êtes simplement tenus de prendre au minimum la couverture demandée par votre banquier.

Conseil n° 8 – Attention à vos documents

Pour faire votre dossier de regroupement de crédits, un grand nombre de documents vous seront demandés.

Toutefois, veillez à ne fournir aucun original.

En effet, il est préférable de donner uniquement des copies afin de pouvoir déposer plusieurs dossiers, et surtout afin d’éviter que ces originaux soient perdus ou conservés durant une longue période.

Conseil n° 9 – Les frais de dossier

Dans le cadre d’un regroupement de prêt, les organismes financiers vont généralement demander des frais de dossier.

Toutefois, sachez que ces derniers ne sont payables qu’en cas de signature de l’offre de rachat.

En effet, tant que vous n’avez pas accepté l’offre et que le prêt n’est pas débloqué, vous n’avez rien à verser.

A lire également : Quelles sont les solutions lorsqu’une banque vous refuse un rachat de crédit ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici