Peut-on avoir plusieurs comptes joints ?

Dernière mise à jour effectuée le

Un compte joint peut ne pas vous suffire pour des questions pratiques. En termes d’organisation, avoir plusieurs comptes joints permet une gestion plus facile de vos ressources.

Alors, peut-être souhaitez-vous en ouvrir deux ou trois ? Ou avec des titulaires différents ?

Concrètement, vous pouvez avoir autant de comptes en commun que vous le souhaitez, mais ils risquent de générer des frais supplémentaires.

Nous vous proposons de découvrir tout ce que vous devez savoir pour ouvrir plusieurs comptes joints.

titulaire plusieurs comptes joints

Qu’est-ce qu’un compte joint ?

Le compte joint est, comme son nom l’indique, un compte bancaire qui sera détenu par plusieurs personnes qui peuvent être des membres d’une même famille ou non.

Le lien de parenté n’est en rien obligatoire. Dès lors que vous avez besoin de payer des factures ou de gérer des entrées d’argent en commun, cette option est à considérer.

Cependant, il est très souvent utilisé par les couples, afin de partager facilement les dépenses.

Il est certes possible d’ouvrir ce type de compte pour deux personnes, mais également au-delà. Il n’y a pas de nombre limite.

Néanmoins, certaines banques fixent un plafond. Il existe différentes formes de compte, pour s’adapter à vos besoins.

Ainsi, ce peut être un compte courant ou compte chèque, un compte titre, un compte à terme ou encore un livret d’épargne bancaire.

Il est à noter que les comptes d’épargne réglementés ne peuvent pas être communs comme par exemple, le livret A, le plan épargne logement, etc.

Avant de penser à ouvrir plusieurs comptes joints, vous devez donc vous interroger sur votre objectif.

Pour les dépenses courantes, le compte courant est idéal. Pour se créer un capital ou une réserve d’argent, les autres modèles seront plus intéressants.

Comment fonctionne un compte joint ?

Au moment de la création de votre compte joint, vous aurez le choix entre deux dénominations.

La nuance est subtile, mais elle va impacter son utilisation et doit donc être prise en considération.

Le compte peut comporter l’une des deux mentions suivantes : « Nom de la première personne OU nom de la seconde personne » ou « Nom de la première personne ET nom de la seconde personne ».

Dans le premier cas, le « ou » permet à l’un des titulaires d’utiliser le compte sans l’autre, dans le second cas, le « et » impose la signature du co-titulaire pour chaque opération.

Ce choix a d’autant plus d’importance que chaque co-titulaire a le choix du moyen de paiement, sauf pour la carte bancaire qui sera nominative et doit donc être utilisée par son propriétaire.

Il est cependant possible de faire faire une carte bleue pour chaque détenteur du compte.

En conséquence, chacun disposant d’un moyen de paiement et étant alors en mesure de dépenser les fonds disponibles, en cas de dettes, chacun est tenu responsable indifféremment.

De la même façon, en cas d’interdiction bancaire, chacun sera fiché Banque de France, même si l’un des titulaires n’y est pour rien.

Le « et » permet alors de limiter les dépenses et d’éviter de tels désagréments. Mais il est important de prendre en considération que l’ouverture d’un tel compte ne va pas sans risques.

Avant d’imaginer posséder plusieurs comptes joints, vous devez donc réfléchir à ces aspects.

Des options existent notamment en ce qui concerne les chèques qui peuvent requérir toutes les signatures.

Une double autorisation peut également être mise en place pour les prélèvements.

Avez-vous le droit d’ouvrir plusieurs comptes joints ?

Vous détenez peut-être plusieurs comptes individuels dans votre banque afin de pouvoir mieux gérer votre budget.

Vous souhaitez alors avoir la possibilité de faire la même chose avec votre compte joint et ce, dans le même établissement bancaire.

Il est également possible, en théorie, d’ouvrir plusieurs comptes joints avec des personnes différentes.

C’est tout à fait possible à la condition que la banque dans laquelle vous êtes l’accepte. En effet, du point de vue légal, vous avez le droit de posséder plusieurs comptes en commun.

Mais en pratique, certaines banques s’y opposent. En effet, pour éviter l’endettement ou les interdits bancaires, le nombre de comptes joints est limité.

Pour cette raison, vous devez vous renseigner en amont. Lorsqu’elle se montre tolérante à ce sujet, vous allez pouvoir en ouvrir autant que nécessaire.

Restez tout de même vigilant car vos ressources pourront être utilisées librement par toutes les parties.

D’une façon générale, les banques en ligne n’autorisent qu’un seul compte joint.

Si vous en souhaitez plusieurs, rien ne vous empêche de souscrire dans d’autres établissements bancaires.

Les banques dites « classiques » acceptent généralement l’ouverture de plusieurs de ces comptes, mais leur gestion aura un coût qu’il faudra prendre en considération.

Comment procéder à l’ouverture d’un compte joint ?

Pour ouvrir un compte joint, rien de très compliqué. Vous devez procéder de la même façon que pour un compte individuel.

Cependant, chaque co-titulaire doit être présent pour permettre son ouverture. Il faudra également pouvoir présenter les documents requis pour chacun.

Il faudra donc vous munir de vos pièces d’identité, mais aussi des justificatifs de domicile. Une convention de compte est alors établie et signée par les différents titulaires.

La désolidarisation du compte joint

Avant de décider d’ouvrir plusieurs comptes joints, il est primordial de comprendre ce que cette décision implique.

Lorsque les co-titulaires ne sont plus d’accord pour posséder ce compte ensemble, la procédure de désolidarisation va commencer.

Cette désolidarisation peut se faire d’un commun accord. Dans ce cas de figure, la clôture est officialisée une fois que toutes les opérations en cours ont été traitées.

En cas de mésentente, la banque peut intervenir comme intermédiaire mais ce service vous sera facturé. Elle informe les autres titulaires de votre intention de fermer ce compte.

Face à de tels frais, vous devrez donc bien réfléchir avant d’ouvrir plusieurs comptes joints.

Ensuite, la fermeture peut s’avérer complexe car vous devrez solder toutes vos dettes avant de pouvoir récupérer les sommes restantes.

Il est donc conseillé de bien réfléchir avant l’ouverture de plusieurs comptes en commun. Cette solution peut être intéressante dans certains cas.

Pour des projets ponctuels, créer des cagnottes peut être suffisant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici