6 conseils pour bien choisir votre contrat d’assurance auto !

Dernière mise à jour effectuée le

En France, il existe 3 types de contrats pour assurer votre véhicule.

L’assurance auto au tiers avec responsabilité civile obligatoire est la formule la moins coûteuse.

Elle correspond au minimum légal en matière d’assurance automobile.

Elle vous couvre pour tous les dommages matériels ou corporels que vous pourriez occasionner à un tiers, lors d’un accident.

Avec l’assurance auto au tiers plus, vous bénéficiez en supplément d’une garantie vol, incendie, catastrophes naturelles et bris de glace.

Enfin, vous pouvez souscrire une assurance auto tous risques qui est le contrat le plus onéreux, mais celui qui vous couvre le mieux.

Si vous êtes responsable d’un accident, vous serez remboursé pour les dommages causés à votre véhicule, ce qui n’est pas le cas avec les autres formules d’assurance.

Vous bénéficierez également de la garantie conducteur (en option dans les autres contrats) qui prend en charge l’intégralité des dommages corporels que vous avez subis, y compris une compensation d’un éventuel arrêt de travail.

De plus, vous serez indemnisé rapidement même en cas de litige avec l’assureur adverse.

Vous voulez changer d’assureur parce que ses tarifs ont beaucoup augmenté, vous venez d’acheter un nouveau véhicule, vous êtes un jeune conducteur qui s’apprête à acquérir sa première voiture…

Voici quelques conseils qui vous permettront de choisir le contrat qui répond exactement à vos besoins.

Choisissez une assurance adaptée à l’âge de votre véhicule

Il faut savoir qu’il est inutile d’avoir une couverture tous risques si vous conduisez un véhicule qui n’est plus coté à l’argus. Réservez cette option si vous venez d’acheter un véhicule neuf.

Si votre voiture a plus de 15 ans, vous pouvez souscrire à l’assurance au tiers qui est celle qui vous reviendra le moins cher.

Si votre voiture a environ 8 ans, vous pouvez opter pour l’assurance au tiers plus.

Faites jouer la concurrence

Depuis l’entrée en vigueur en 2014 de la loi Consommation (loi Hamon), vous pouvez résilier très facilement un contrat d’assurance auto sans attendre sa date d’échéance.

La seule condition est que votre contrat ait plus de 12 mois.

Il vous suffit alors de vous adresser à n’importe quel assureur qui s’occupera des démarches de résiliation et veillera à la continuité de votre couverture entre les deux contrats.

Profitez de cette facilité pour faire jouer la concurrence en utilisant les comparateurs en ligne de tarifs d’assurance.

Ils vous permettent en quelques clics de trouver celle qui sera la plus avantageuse par rapport à votre situation.

Privilégiez une assurance auto au kilomètre

Si vous roulez moins de 10 000 km par an, choisir une assurance auto au kilomètre vous permettra de faire des économies.

Ce type d’assurance, très connu aux États-Unis sous l’appellation « Pay as you drive », est autorisé en France depuis 2009.

Le montant de votre cotisation annuelle est calculé en fonction du nombre de kilomètres que vous parcourez.

Le principe est assez simple. Vous pouvez choisir la formule qui comptabilise vos trajets au kilomètre près.

Dans ce cas, vous êtes certain de ne payer que ceux que vous avez effectivement parcourus et qui sont comptabilisés grâce à un boitier GPS placé sur votre voiture.

Il vous suffit ensuite de transmettre régulièrement un relevé de ces distances. Une autre formule consiste en un forfait kilométrique.

Vous choisissez celui qui vous convient (généralement entre 4 000 et 20 000 km) et vous prenez l’engagement de ne pas le dépasser.

Vous bénéficiez alors d’une prime d’assurance auto réduite. Cette solution est un peu plus contraignante, car il faut bien surveiller votre compteur kilométrique.

En cas de dépassement, l’assureur peut revoir à la hausse votre prime d’assurance à l’échéance de votre contrat. Il peut également modifier le montant des franchises.

Testez l’assurance avec boitier connecté si vous êtes un jeune conducteur

Les jeunes conducteurs c’est-à-dire ceux qui sont en possession d’un permis de moins de 3 ans sont assujettis à une surprime sur leur assurance auto.

La première année, c’est une majoration de 100 %, la deuxième année, elle est de 50 % et la troisième année de 25 %.

Cette formule consiste à placer un boitier dans votre véhicule qui va collecter des données sur votre comportement au volant.

Des informations sur la vitesse moyenne, la qualité des freinages ou accélérations et d’autres paramètres permettent de constater votre maîtrise de la conduite.

Si les résultats montrent que vous conduisez d’une manière raisonnable, cela prouve que vous faites partie des clients sans risque particulier.

Votre prime d’assurance pourra être réduite de manière très significative.

Sélectionnez un assureur en ligne

conseils pour choisir son assurance automobile

Avec internet, il devient de plus en plus facile et rapide de souscrire à une assurance auto en ligne. Les tarifs sont souvent plus attractifs que ceux des assureurs traditionnels.

Cela est très compréhensible puisque les frais de fonctionnement sont moins élevés. Les assureurs en ligne n’ont pas besoin d’avoir des agences réparties à travers la France.

Ils n’ont pas de courtiers donc pas d’intermédiaires.

Vérifiez les options et les franchises de votre contrat d’assurance

Si certaines garanties sont obligatoires, comme les dommages que vous pourriez causer à un tiers, qu’ils soient corporels ou matériels, les options ne le sont pas.

Il est donc judicieux de vérifier l’intérêt que représentent pour vous certaines d’entre elles.

Avez-vous besoin d’une garantie « défense recours », d’une « assistance en cas de panne de votre véhicule » ou d’une couverture « bris de glace » ?

Toutes ces options méritent d’être étudiées, car elles finissent par alourdir sérieusement votre prime d’assurance auto.

Enfin, le dernier point à regarder attentivement concerne les franchises. Si vous souhaitez les réduire au minimum, votre prime peut alors augmenter rapidement.

Ainsi si vous prenez l’exemple de l’assistance en cas de panne. Elle est généralement proposée avec une franchise de 30 à 50 km.

Dans ce cas, vous ne serez pris en charge que si votre véhicule tombe en panne à cette distance du lieu habituel où elle est garée.

Si vous voulez une « assistance 0 km », vous allez payer plus cher.

Vous voici à présent prêt à faire votre choix pour l’assurance auto qui sera la mieux adaptée à votre véhicule, vos habitudes de conduite et votre budget.

A lire également : Comment choisir son contrat d’assurance auto ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici