Comment savoir le montant exact de son assurance vie ?

Souscrire à une assurance vie signifie créer un capital qui va ensuite fructifier au cours des années.

Pour la personne qui choisit ce produit bancaire, il est intéressant de savoir quel sera le montant versé sur son assurance vie au final.

Pour un bénéficiaire, il est également important de savoir quel est le montant correspondant. Voici la marche à suivre pour en savoir plus.

connaitre montant assurance vie

Un montant assurance vie minimal ?

Au moment de souscrire votre assurance vie, vous êtes informé de ses avantages avec notamment son taux de rémunération.

Toutefois, vous découvrirez également qu’un certain nombre de devoirs vous incombent.

Chaque organisme bancaire est en effet libre de fixer un montant de départ obligatoire afin de procéder à l’ouverture de ce contrat d’assurance vie.

Ensuite, la fréquence des versements est également précisée.

En effet, vous pouvez opter pour une assurance vie à versement unique, un contrat avec des versements programmés ou préférer des dépôts libres.

Le viager est également une solution supplémentaire.

Le type de contrat choisi permet de vous renseigner sur le montant assurance vie nécessaire à l’ouverture et celui que vous pouvez espérer au fil de vos versements.

En général, l’organisme qui propose une assurance vie en fonction des ressources financières et du projet d’investissement du souscripteur.

Les termes du contrat seront alors décidés à partir de ces éléments.

Un plafond maximal pour le montant assurance vie ?

L’assurance vie représente un des seuls produits bancaires qui ne possède pas de plafond.

Vous êtes donc libre de verser des sommes d’argent dessus comme vous l’entendez. Pour autant, chaque banque possède le droit d’en fixer un.

S’il est tentant de verser un capital important, il faut se rappeler que l’assurance vie est toujours rattachée à un fonds en euros ou multisupport.

Le risque est bien présent et vous pouvez à tout moment perdre les sommes versées.

Il est donc vivement recommandé de se diriger vers un contrat comprenant un Taux Minimum Garanti ou TGM.

De cette façon, vous évitez ces risques en gardant la certitude de bénéficier de gains minimums.

Vous pouvez aussi prendre soin de comparer les produits d’investissement pour minimiser les risques.

Basez-vous sur les performances passées pour choisir celui qui est le plus sécurisé. Pensez également à diversifier vos placements afin d’équilibrer les risques.

De cette façon, vous allez vous concentrez sur le capital à céder à vos proches.

Comment déterminer un montant assurance vie ?

Tout au long de la vie d’une assurance vie, il est possible de connaître l’encours. Il correspond au capital majoré des intérêts.

Pour découvrir ce montant assurance vie, il vous suffit de vous tourner vers votre conseiller bancaire ou votre assureur.

Au moment de cette demande, il pourra dresser un état des lieux. Il résume la situation financière de ce type de placement depuis la création du contrat.

Cette démarche est rapide pour une assurance vie sur un support en euros.

Par contre, pour une version multisupport, vous obtiendrez plutôt cette information concernant le montant assurance vie sous forme de plus-value ou de moins-value.

Pour maîtriser votre assurance vie, prenez soin de la souscrire auprès d’un professionnel reconnu.

Un conseiller bancaire ou un gestionnaire d’assurances sera l’idéal. Un courtier possède également l’expertise nécessaire pour vous accompagner.

Comment savoir si une personne est bénéficiaire d’une assurance vie ?

Dans votre famille proche ou éloignée, une ou plusieurs personnes peuvent avoir souscrit des assurances vie à votre nom.

Vous pouvez savoir à tout moment ce qu’il en est en suivant la procédure suivante.

Suite à un décès

Lorsqu’un décès survient, la banque ou la compagnie d’assurance doit prévenir le bénéficiaire au plus vite.

Par contre, si vous avez connaissance d’un décès, vous êtes en droit de contacter l’organisme par vous-mêmes afin de faciliter la procédure.

Vous pouvez aussi passer par un notaire. Cet expert a en effet accès au Ficovie qui recense tous les bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie.

Dès lors que le montant dépasse les 7 500 euros, il est inscrit dans ce fichier.

Vous pourrez donc savoir si vous bénéficiez d’un tel contrat et connaître précisément le montant assurance vie.

Lorsque le décès a eu lieu dans la dernière décennie

Pour savoir si vous êtes bénéficiaire d’une assurance vie, vous pouvez prendre contact avec l’Association pour la gestion des informations sur le risque en assurance.

Lorsque le décès a eu lieu moins de 10 ans avant la demande, il est en effet possible d’en retrouver la trace par cette voie.

Cet organisme a pour rôle de réunir les bases de données de tous les assureurs en France.

Sur simple demande, il peut donc les étudier pour retrouver un contrat d’assurance vie à votre nom.

Il vous suffit de transmettre un courrier recommandé avec accusé de réception comprenant une copie de l’avis de décès.

Prenez soin de préciser vos coordonnées complètes ainsi que celles de la personne décédée pour que cette recherche soit couronnée de succès.

L’Agira prend contact avec les différents assureurs dans les 15 jours afin de savoir si un contrat d’assurance vie vous désigne comme bénéficiaire.

Dans le mois qui suit, une réponse vous sera apportée.

Plus de 10 ans après le décès

Lorsque les 10 années après le décès sont dépassées, l’Agira ne pourra plus être contactée.

Par contre, vous pourrez utiliser le site Ciclade pour faire votre recherche sur l’existence d’un contrat à votre nom et sur le montant assurance vie.

Lorsque ce délai a été dépassé, les fonds correspondants sont conservés à la Caisse des dépôts et consignations (CDC).

Pour réaliser votre recherche, vous devrez mentionner le nom et le prénom de la personne décédée, sa date et son lieu de naissance ainsi que le jour du décès.

Si la recherche donne un résultat, vous serez informer de la procédure pour récupérer les fonds.

30 ans après le décès

Dans ce cas de figure, le montant de l’assurance vie est transféré au Fonds de réserve des retraites. Il vous sera alors impossible de le récupérer même si vous êtes le bénéficiaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici