Comment envoyer de l’argent en prison ?

Si vous avez un proche détenu en prison, vous pouvez lui verser de l’argent.

Cette démarche répond à des conditions strictes et une procédure à suivre, qui doivent être respectées.

Sans quoi, la somme peut être confisquée au détenu ou la permission de virement suspendue.

Pourquoi verser de l’argent à quelqu’un qui est emprisonné ?

Eh bien, l’argent est indispensable pour payer certains frais quand on est incarcéré (achat de magazines, frais d’entretien, télévision, etc.) ou verser une indemnisation à des victimes.

Certains prisonniers ont la possibilité d’avoir un emploi rémunéré durant leur détention et peuvent faire leurs achats sans aide extérieure.

D’autres ne le peuvent pas, pour diverses raisons, ou n’ont pas un revenu suffisant même s’ils ont un travail via la prison.

Dans ces cas-là, ils ont besoin d’une intervention de leurs proches.

Nombre de détenus français bénéficient d’un tel soutien financier.

On estime qu’il faut entre 150 et 250 euros mensuels pour subvenir à ses besoins et  « cantiner » dans une prison à l’heure actuelle.

L’argent reçu en prison est officiellement appelé un “subside”.

Les subsides peuvent être donnés ou retirés au prisonnier s’il y a une sanction disciplinaire, mais celle-ci ne peut pas durer plus de deux mois consécutifs.

Qui a le droit d’envoyer de l’argent à un détenu ?

Une personne qui a un droit de visite pour un détenu ou qui a été autorisée à donner de l’argent à ce détenu par le directeur de la prison concernée.

Généralement, il s’agit de la famille au sens large ou d’un tuteur et, plus exceptionnellement, d’un visiteur de prison ou d’une personne comptant dans le projet de réinsertion du détenu.

Ces personnes ont un droit de visite hebdomadaire au minimum.

Pour pouvoir visiter régulièrement le détenu, une demande a été adressée à la prison, avec des pièces justificatives très précises (pièce d’identité, photos, preuve du lien de parenté ou de la situation, formule de demande, etc).

Ceux qui ont le droit de visite doivent adresser une demande pour avoir le droit de donner de l’argent au détenu.

Même chose pour les personnes n’ayant pas de droit de visite, mais soumettant une requête particulière au responsable de l’établissement.

Il faut savoir que les détenus, une fois incarcérés, n’ont pas de compte en banque personnel, c’est formellement interdit.

Pour les mêmes raisons de sécurité, ils n’ont pas non plus le droit d’avoir de l’argent. Il faut donc passer par le comptable de la prison.

Quelle somme d’argent maximum pouvez-vous envoyer à une personne incarcérée ?

Avant de vous expliquer le montant maximum autorisé par l’établissement pénitencier à envoyer à un détenu, il est important de différencier un prévenu et un condamné car les sommes envoyées diffèrent.

Un(e) prévenu(e) est une personne détenue en attente de son jugement tandis qu’un(e) condamné(e) est une personne dont le jugement a eu lieu et purge sa peine en prison.

Pour les prévenu(es), aucune limite n’est établi. Ainsi, vous pouvez envoyer la somme que vous souhaitez à la personne en détention.

Pour une personne condamnée par la justice, vous pouvez envoyer 183 € par mois maximum.

Pour les fêtes de noêl, ce montant est de 366 € pour le mois de décembre.

Quelle est la procédure à suivre pour transférer de l’argent à une personne emprisonnée ?

D’abord, il faut avoir obtenu le droit de visite, comme expliqué plus haut. Puis, on fait une demande de virement.

Il faut savoir que les détenus, une fois incarcérés, n’ont pas de compte en banque personnel, c’est formellement interdit.

Pour les mêmes raisons de sécurité, ils n’ont pas non plus le droit d’avoir de l’argent. Il faut donc passer par le comptable de la prison.

Car pour qu’il puisse toucher ses subsides, chaque détenu a un compte ouvert à son nom, qui fonctionne en interne et dont l’approvisionnement est géré par le comptable de la prison.

C’est lui qui va superviser les transferts d’argent depuis l’extérieur notamment.

Quelles sont les solutions de paiement pour un envoi rapide d’argent en prison ?

Si plusieurs solutions existent pour faire parvenir de l’argent à un détenu, le virement est le plus souvent privilégié.

Le mandat cash

Depuis début 2019, le mandat cash ne fonctionne plus pour envoyer de l’argent en prison.

Cette possibilité a été retirée pour des raisons de sécurité et mieux contrôler les éventuels trafics et blanchiments d’argent.

Le virement

Pour qu’il puisse toucher ses subsides, chaque détenu a un compte ouvert à son nom, un compte nominatif, qui fonctionne en interne, géré par le comptable de la prison.

C’est lui qui va superviser les transferts d’argent depuis l’extérieur notamment.

Depuis votre domicile ou votre banque, faites un virement sur le compte de la régie des comptes nominatifs.

Vous devez également bien indiquer les informations d’identité du prisonnier, ainsi que son numéro d’écrou.

Le compte nominatif pourra être crédité en 2 à 4 jours ouvrés. Peut-être moins si les virements depuis un même compte sont très réguliers.

Détenu, vous pouvez aussi demander à faire un virement d’argent à votre famille, si vous obtenez l’autorisation du directeur de l’établissement si vous êtes condamné.

En cas de détention préventive, c’est le juge d’instruction qui intervient.

L’envoi de chèques

L’envoi de chèque au comptable de la prison pour créditer un compte nominatif reste à l’appréciation de chaque établissement pénitentiaire.

Il faut donc se renseigner auprès du service comptable et attendre une autorisation.

Le dépôt d’espèces

Le dépôt d’espèces au parloir de la prison lors d’une visite ou envoyé par courrier, est strictement interdit. Les espèces n’ont pas cours en détention.

De même que l’envoi de chèque, le dépôt d’espèces au service comptabilité de l’établissement est soumise à un règlement propre à chaque prison.

Pourquoi l’envoi d’une somme à un détenu prend-il du temps ?

Le virement d’argent à un détenu peut prendre quelques jours. Pourquoi ?

Parce que les opérations passent par la régie des comptes nominatifs, qu’il y a souvent des contrôles au-dessus de cette régie et que ce n’est pas une opération directe de banque à banque.

Un prisonnier a t-il le droit de détenir de l’argent à l’intérieur d’une prison ?

Les détenus n’ont pas de compte bancaire ni d’argent liquide en prison.

Pour rappel, on ne peut pas passer d’argent liquide au détenu, que ce soit lors d’une visite au parloir ou par courrier.

C’est grâce au comptable de la prison et à leur compte nominatif qu’ils peuvent indemniser leurs victimes si cette peine a été mise en place ou volontairement ou bien acheter ce dont ils ont besoin pour le quotidien à la « cantine » de la prison, ce qui est débité du compte nominatif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici