Vous avez un projet de développement d’une entreprise dans les objets connectés et avez besoin de financements ? Après avoir effectué votre business plan, vient le temps du financement.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour financer votre projet de demain dans les produits high tech connectés.

Se faire appuyer par la BPI : Banque Publique d’investissement

La Banque Publique d’Investissement (BPI) , appuyée par le gouvernement français, est un acteur central dans le financement de projets innovants pour les start-up tech. Elle est un regroupement des organismes Oséo, CDC Entreprises et FSI. La BPI pourra étudier votre projet d’accompagnement sur les objets connectés au travers :

⦁ Le financement de l’innovation sous la forme de prêt et la garantie de prêt bancaire,

⦁ Le cofinancement de prêts bancaires ou l’investissement en fonds propres

Sur la phase d’amorçage et d’accélération, BPI France est donc au côté des entrepreneurs dans les domaines de l’innovation et de la tech. Le concours Ilab, concours d’aide à la création d’entreprise soutenu par la BPI et le ministère de la recherche, permet d’obtenir jusqu’à une subvention maximale de 450 000 € et jusqu’à 60% des dépenses éligibles. Il récompense jusqu’à 150 start-up par an.

Miser sur le crowdfunding

Le financement participatif, ou crowdfunding, est particulièrement plébiscité par les start-up misant sur les objets connectés (exemple : miroirs connectés ou tout autre objet de la maison connectée par exemple).

Il permet de voir ses projets s’accélérer plus facilement et se concrétiser plus rapidement. Le prêt participatif reste la formule la plus utilisée par ce biais. Le financement participatif peut porter le plafond des prêts avec intérêts jusqu’à 2000 euros par projet (pour un prêt sans intérêt, et jusqu’à 5 000 euros, avec intérêt), et le plafond des offres tolérées sur les plateformes de crowdfunding à 2,5 millions d’euros.

La French Tech

La French tech et sa bourse permettent d’accompagner plusieurs dizaines de start-up innovantes chaque année. Les projets éligibles dans les domaines des appareils connectés sont ceux qui nécessitent une période d’accompagnement dite « technico-économique », portant sur les aspects technologiques, marketing, ou commerciaux.

La bourse french tech se distingue par un accompagnement sur tout type d’innovation quelle qu’elle soit d’une part, ou une innovation de rupture à forte valeur technologique.

Les banques

Le recours aux banques pour compléter pour assurer votre financement bancaire peut également être une alternative de choix lorsque vous souhaiter financer votre start-up dans les objets connectés.

Néanmoins, il devient de plus en plus difficile de se voir accorder un prêt bancaire par les banques, particulièrement en phase d’amorçage sur un projet de financement entrepreneurial.

Comment financer un projet de création d’entreprise dans les objets connectés ?
5 (100%) 1 vote

Articles Similaires

Urbanisme 2014, le changement c’est maintenant Dans la loi de finances 2014, le gouvernement a mis en place plusieurs coups de pouce pour relancer l'urbanisme, le logement en France. Urbanisme : l...
Handicap de son enfant : comment préparer son avenir ? Les parents d'un enfant handicapé souhaitent plus encore que les autres veiller à assurer son avenir et sa protection. L' handicap de son enfant n'est...
USA : dépenser plus pour gagner plus ? Lorsque l’on passe beaucoup de temps aux États-Unis, une chose que l’on réalise, c’est qu’en France, on avait tendance à utiliser le terme « carte de ...
Contrat de mariage : Lequel choisir? Le mariage est un des événements le plus important d'une vie. C'est un acte d'amour qui nécessite cependant une grande prévoyance, et pour se protéger...

    1 Response to "Comment financer un projet de création d’entreprise dans les objets connectés ?"

    • Anonyme

      Bonjour,

      très bon article, merci pour les informations

Leave a Reply

Your email address will not be published.