Vous vous êtes enfin décidé : Ce mois-ci, vous changez de voiture ! Pour la financer, vous avez le choix entre « payer au comptant » mais cela suppose que vous ayez épargné au préalable une somme importante pour payer votre nouvelle voiture ou un « financement à crédit » (appelée également « crédit auto »). Seulement, entre la durée de l’emprunt, le montant de l’échéance, le coût de l’assurance emprunteur, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de choisir le bon financement pour sa nouvelle voiture.

Dans cet article, afin de vous aider à mieux négocier le taux de votre emprunt auto et donc le coût total de votre crédit voiture, nous vous avons listé 9 conseils à suivre pour que la négociation de votre crédit auto se passe dans les meilleures conditions.

Négocier le prix de vente de votre véhicule avant de penser au taux du crédit auto

Avant même de penser à négocier le taux de votre crédit auto, pensez à négocier le prix de votre voiture. En effet, plus vous négocierez le prix à la baisse et plus le montant que vous emprunterez sera faible. En conséquent, la durée sera moins importante et le coût total du crédit également.

Un conseil : Lorsque vous achèterez votre nouveau véhicule, allez y accompagné d’un expert automobile. Celui-ci détectera les faiblesses du véhicules. Ainsi, vous pourrez demander une baisse sur le prix de votre nouvelle voiture.

Faire jouer la concurrence en consultant toutes les propositions des concurrents

Prenez rendez rendez vous avec plusieurs établissements bancaires (Crédit Agricole, Crédit Mutuel, BNP Paribas, Caisse d’Epargne etc.) et demandez une simulation prêt auto en prenant en compte les mêmes critères à savoir :

  • Montant emprunté
  • Durée de l’emprunt
  • Mensualité souhaité

Ainsi, en fonction de ces éléments, vous pourrez comparer chaque proposition entre elles et choisir avec quelle banque souhaitez vous contracter votre crédit auto. Seulement d’autres critères sont à prendre en compte également (changement de domiciliation bancaire ou non, coût de l’assurance emprunteur etc.)

Faire un apport personnel réduit le coût total de l’emprunt

Lorsque vous apportez une somme d’argent pour payer votre nouvelle voiture, cela réduit le montant emprunté, la durée du crédit et donc le coût total à payer.

De plus, étant donnée que la durée diminue, le taux de l’emprunt est plus faible. En effet, plus vous empruntez sur une courte période et plus le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) est faible. La banque en prêtant sur une courte période prend moins de risque que si elle prêtait sur une période plus longue.

Utiliser un comparateur de crédit auto pour être sûr d’avoir un bon taux prêt véhicule

Sur internet, en tapant dans le moteur de recherche Google « simulateur crédit auto », vous trouvez plusieurs comparateur de prêts auto. Il vous suffit de renseigner votre projet en cliquant sur « Auto neuve » ou « Auto occasion ». Puis déterminez le montant que vous souhaitez emprunté (de 500 € à 75 000 €). Ensuite, renseignez la marque de votre future véhicule, la date de déblocage du crédit auto et l’objectif de votre démarche.

Enfin, renseignez vos coordonnées personnelles : nom, prénom, adresse postale, adresse email et numéro de téléphone. Par mail, le site comparateur de crédits voiture vous enverra plusieurs propositions. A vous ensuite d’y donner suite ou non en déposant votre dossier.

Faire appel à un comparateur de crédit auto est une bonne solution pour trouver le crédit auto le moins cher sur le marché actuellement.

Diminuer la durée de l’emprunt pour baisser le coût de votre crédit auto

En baissant la durée de votre crédit auto, cela diminue le coût de votre emprunt. Plus vous empruntez sur une durée courte, plus le taux d’intérêt de votre crédit est bas. Ceci s’explique par le risque pris par l’établissement bancaire. Explications.

Lorsque vous empruntez sur une courte durée, le risque d’impayés sur votre emprunt est plus faible que si vous empruntez sur une durée plus longue.

Négocier l’assurance de votre crédit auto

Lorsque nous parlons de négociation crédit auto, nous pensons automatiquement au taux du prêt voiture. Seulement, il n’y pas que ce paramètre à prendre en considération. En effet, le coût de l’assurance emprunteur de votre crédit auto peut aussi être négocié.

Lorsque votre conseiller bancaire vous propose un financement pour votre voiture, demandez à baisser le coût de l’assurance emprunteur voir la supprimer. En effet, une assurance emprunteur pour un crédit immobilier est obligatoire mais elle est facultative pour un crédit consommation (prêt auto, prêt trésorerie, prêt travaux etc.). Vous n’êtes donc pas obligé de payer chaque mois une cotisation pour l’assurance de votre crédit auto.

Seulement, nous vous le conseillons dans la mesure où si un accident de la vie (décès, perte totale et irréversible d’autonomie, incapacité temporaire de travail) survenait au court de l’emprunt, votre crédit voiture serait totalement remboursé par l’assureur.

Penser aux prêts entre particuliers à taux d’intérêt très bas

Au lieu d’emprunter à votre banque à un taux d’intérêt élevé, pourquoi ne pas faire appel aux prêts entre particuliers ? Le taux d’emprunt sont bas (voir nul) et donc le coût total est moins élevé (voir inexistant).

Vous pouvez vous adresser à un ami ou à un membre de votre famille et lui demander s’il est d’accord de vous prêter la somme suffisante pour que vous achetiez votre nouvelle voiture.

Cependant, nous vous conseillons avant que la somme soit versée sur votre compte bancaire de rédiger et signer une reconnaissance de dettes.