Comment ouvrir un compte bancaire ?

Dernière mise à jour effectuée le

Posséder son propre compte bancaire est indispensable aujourd’hui dans la gestion de votre vie quotidienne : déposer ou retirer de l’espèces, payer par prélèvement, virement ou carte bancaire ou encore enregistrer des opérations de caisse (entrées et sorties d’argent).

Cependant, procéder à l’ouverture d’un compte bancaire n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît.

Voyons ensemble comment se passe l’ouverture d’un compte bancaire, les conditions, les justificatifs demandés, la tarification etc.

Quels sont les types de comptes bancaires ?

En langage bancaire, nous distinguons plusieurs types de comptes : selon l’utilisation que nous en faisons et selon le nombre de titulaires responsables du compte.

Un compte bancaire différent selon son utilisation

Le compte courant

Appelé couramment « compte chèque », « compte de dépôt » ou « compte à vue », le compte courant a pour vocation de gérer vos rentrées et vos sorties d’argent.

Ainsi, en ouvrant un compte, vous pouvez recevoir vos revenus, faire des virements vers des comptes tiers, régler vos achats CB et percevoir vos prestations sociales.

Votre compte courant enregistre toutes les opérations bancaires que vous effectuez :

  • Au crédit lorsque vous percevez une somme d’argent.
  • Au débit lorsque vous dépensez de l’argent.

Pour faciliter la gestion de vos comptes en ligne, les banques ont mis en place un espace client bancaire via internet.

Ainsi, muni de votre identifiant client et de votre code confidentiel, vous pouvez connaître le solde de votre compte en temps réel, faire opposition à votre carte bleue, virer une somme d’argent sur le compte d’une tierce personne sans avoir à vous déplacer en agence.

Pratique, rapide et sécurisé, gérer son compte via son espace personnel vous permet un gain de temps considérable.

Le compte épargne

Comme son nom l’indique, le compte épargne (ou « livret d’épargne ») a pour but d’accueillir votre épargne.

Seulement, nous distinguons différents types d’épargne :

  • Les livrets réglementés

Ce sont des livrets dont le taux de rémunération et le plafond sont fixés par l’Etat. Les intérêts perçus sont nets d’impôts.

Vous n’avez aucun fiscalité à payer. Il existe le livret A, le livret de développement durable et solidaire (Ldds), le livret d’épargne populaire (LEP) et le livret Jeune.

  • Les livrets non réglementés

Ce sont les livrets d’épargne proposés par les établissements bancaires à un taux de rémunération fixé par celle-ci.

Contrairement aux livrets réglementés, ces livrets sont fiscalisés.

Le compte à terme

Le compte à terme fait également partie des comptes bancaires destinés à rémunérer votre épargne.

Contrairement aux livrets d’épargne, lorsque vous épargnez sur un compte à terme, l’argent déposé est bloqué pendant toute la durée du contrat.

Plus les fonds immobilisés le sont sur une longue durée et plus ce type de placement vous rapporte.

Rassurez vous, à tout moment vous pouvez débloquez votre épargne, seulement, la rémunération promise à l’origine ne sera pas versée en intégralité.

Le compte titre

Le compte titre est un compte bancaire légèrement plus complexe que ceux que nous venons d’évoquer dans la mesure où le compte titre a pour vocation d’accueillir uniquement des valeurs mobilières.

Ainsi, vous pouvez acheter ou vendre via votre compte titre des actions boursières, obligations, parts de fonds commun de placement, Sicav etc.

Un compte bancaire différent selon le nombre de titulaires

Le compte bancaire personnel

Le compte bancaire personnel est un compte courant appartenant à une seule personne.

Seul, cette personne peut effectuer des opérations courantes sur ce compte et vous êtes l’unique responsable des différentes opérations bancaires passées sur celui-ci.

Seulement, il est possible de mettre en place une procuration bancaire permettant à une tierce personne (désignée par le titulaire du compte) d’effectuer certaines opérations.

Le compte joint

Très répandue, en complément du compte individuel, le compte joint appartient à plusieurs titulaires.

Chacun est responsable des opérations effectuées sur ce compte seulement des consignes peuvent être mises en place.

  • Ouverture d’un compte joint au nom de MR ET MME :

Toutes décisions prises sur ce compte sont communes. Par exemple, pour effectuer un retrait, il faut que Mr et Mme signe l’accord de retrait. Mr ne pourra pas l’effectuer seul.

  • Ouverture d’un compte joint au nom de MR OU MME :

Les décisions peuvent être prises individuellement mais chacun est responsable du compte.

Quelles sont les conditions d’ouverture d’un compte bancaire ?

sous quelles conditions s'ouvre un compte bancaire

En France, pour ouvrir un compte bancaire, vous devez obligatoirement être majeur.

Seule exception : Les comptes d’épargne. Un mineur de 16 ans peut s’il le souhaite ouvrir un compte bancaire destiné à faire fructifier son épargne.

Lors de l’ouverture du compte bancaire, le banquier vous remettra :

  • une convention de compte destinés à vous informer sur les droits et les obligations que vous avez vis à vis de la banque.
  • un relevé d’identité bancaire.
  • un chéquier : la banque n’est pas tenue de vous le délivrer.
  • Une carte bancaire pour payer vos achats et faire des retraits au distributeur

Quels sont les justificatifs demandés par la banque pour ouvrir un compte chèque ?

Les pièces justificatives exigées par votre banquier à l’ouverture du compte sont :

  • Vos papiers d’identité : carte d’identité, passeport, carte de séjour, permis de conduire.
  • Un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois : quittance de loyer, dernière facture EDF etc.
  • Vos 3 derniers bulletins de salaire.
  • Votre dernier avis d’imposition.
  • Vos 3 derniers relevés de compte si vous possédez d’autres comptes.

La banque a t-elle le droit de refuser l’ouverture d’un compte courant ?

Oui, un établissement bancaire peut refuser l’ouverture d’un compte bancaire sans avoir à se justifier.

Seulement, l’ouverture d’un compte bancaire est un droit inscrit dans la législation française (loi n° 84-46 du 24 janvier 1984).

Appelé « droit au compte », cette loi inscrit au Code monétaire et financier permet aux personnes résidant en France de posséder un compte lorsqu’aucun établissement bancaire accepte d’en ouvrir un.

Vous devez vous déplacer à la Banque de France muni de vos documents justificatifs.

Ensuite, la Banque de France à un jour pour désigner une banque qui sera dans l’obligation de vous ouvrir un compte.

L’établissement bancaire désigné par la Banque de France a 3 jours pour vous ouvrir un compte courant.

Vous devez apporter :

  • Votre formulaire de droit au compte.
  • Un justificatif d’identité.
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois.
  • une déclaration sur l’honneur attestant que vous n’êtes titulaire d’aucun autre compte.

Combien coûte l’ouverture d’un compte bancaire ?

Ouvrir un compte bancaire est gratuit. Aucune banque ne peut vous facturer l’ouverture d’un compte bancaire.

Seulement, des offres et services bancaires associés à votre compte peut vous être facturé : frais de tenue de compte, délivrance d’une carte bancaire, mise en place d’un forfait de compte etc.

Il en va de même pour la clôture d’un compte en banque. L’opération n’est pas facturée et une banque, suivant certains critères, a le droit de clôturer un compte sans votre consentement.

Ou ouvrir un compte en banque ?

Avec le développement d’internet, le marché bancaire est devenu plus concurrentiel ces dernières années.

Ainsi, vous avez la possibilité d’ouvrir un compte bancaire dans une banque traditionnelle possédant des agences bancaires partout en France : Caisse d’Epargne, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Banque Postale, BNP Paribas, Société Générale, LCL.

Vous pouvez également procéder à l’ouverture d’un compte bancaire dans une banque en ligne (ING Direct, Hello Bank, Boursorama, Fortuneo, BforBank).

Contrairement aux banques classiques, les banques en ligne n’ont pas d’agences physiques pour accueillir leur clientèle : toute question et toute demande se pose via l’espace client bancaire.

Seulement, les banques en ligne bénéficient d’une tarification bancaire beaucoup moins élevée que les banques traditionnelles.

Pour en savoir davantage, nous vous conseillons de lire notre article: Faut-il abandonner les banques classiques pour passer à la banque en ligne ?

Quels sont les offres et services bancaires proposés par la banque suite à l’ouverture d’un compte ?

Sur Pourquoi Ma Banque, nous avons fait le tour de toutes les offres proposés par les principales banques en France.

Il s’avère que deux offres sont proposés :

  • L’ouverture d’un compte associé à un forfait bancaire

En échange d’une cotisation mensuelle, vous bénéficiez d’offres et services bancaires illimités (CB, chéquier, assurance moyen de paiement, tenue de compte etc.)

  • L’ouverture d’un compte de dépôt simple

La banque ouvre votre compte mais chaque service demandé est facturé individuellement par la banque.

Les étapes pour ouvrir un compte bancaire

1ère étape : Prendre rendez-vous avec votre nouvelle banque

Pour qu’un compte bancaire puisse être ouvert dans l’établissement bancaire de votre choix, vous devez, dans un premiers temps, prendre rendez vous avec un conseiller bancaire.

Envoyez un mail, téléphonez ou rendez vous à l’agence bancaire et dîtes leur que vous souhaitez un entretien avec un conseiller pour ouvrir un compte bancaire.

Le chargé d’accueil vous remettra la liste des pièces justificatives à apporter en rendez vous.

2ème étape : L’entretien avec votre nouveau conseiller bancaire

Ensuite, lors de l’entretien, le banquier vous posera quelques questions lui permettant de mieux vous connaître et de comprendre de quelle manière vous gérez votre compte.

Une banque n’a pas l’obligation de vous ouvrir un compte et de vous accepter dans son établissement et ce, sans avoir à vous fournir d’explications.

3ème : L’ouverture de votre compte bancaire

Puis, le conseiller procède à l’ouverture du compte en collectant vos informations personnelles :

  • votre nom
  • votre prénom
  • votre date de naissance
  • votre adresse
  • votre email
  • votre numéro de téléphone
  • etc.

Ainsi, il vous demandera de lui fournir vos documents justificatifs.

Le banquier, vous remettra une convention de compte à signer récapitulant le contrat qui vous lie à la banque.

Enfin, une fois que l’ouverture du compte bancaire est terminée, votre nouveau conseiller bancaire vous délivrera un relevé d’identité bancaire pour que vous puissiez déposer votre argent.

De plus, il vous commandera votre nouvelle carte bancaire ainsi qu’un nouveau chéquier.

Enfin, il vous remettra votre convention de compte signé par vous-même et la banque.

Un compte peut-il être transféré dans une autre banque ?

Un compte bancaire ne se transfère pas d’une banque à une autre.

Vous devez fermer votre ancien compte et en ré-ouvrir un autre dans votre nouvelle banque.

Cependant, lorsque vous changez de banque, votre nouveau conseiller bancaire peut s’occuper de transférer les virements et prélèvements de votre ancien compte vers le nouveau.

Ainsi, tous les paiements automatiques seront domiciliés sur votre nouveau compte bancaire.

Que faire après l’ouverture d’un compte ?

Une fois que votre conseiller bancaire a ouvert votre compte chèque, vous devez déposer une somme d’argent sur celui-ci afin de l’alimenter.

Vous pouvez effectuer un virement d’un compte épargne vers votre compte courant, déposer de l’espèces ou émettre un chèque que vous déposez sur votre nouveau compte.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici