Comment réduire le coût de son bien immobilier en tant que primo-accédant ?

Dernière mise à jour effectuée le

Comme pour 58% des ménages français, vous avez décidé de vous lancer dans votre premier achat immobilier. Une fois les visites immobilières passées, votre choix s’est porté sur une maison ou un appartement en particulier. Il est maintenant temps de penser au financement de votre futur acquisition immobilière et pour cela, vous vous demandez quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour diminuer le coût total de votre future maison ou appartement ?

Dans cet article, nous vous avons listé les 3 principales aides de l’Etat : Le prêt à taux 0 % (ou PTZ), le Prêt à l’Accession Sociale (PAS) et enfin, le Prêt Action Logement. De quoi s’agit-il ? Qui peut en bénéficier ? Quelles sont les montants alloués ?

Le Prêt à Taux 0 % (PTZ)

Le PTZ est un prêt aidé par l’Etat dont le taux d’intérêt est nul. Ainsi, lorsque vous souscrivez un prêt à taux 0% auprès de votre établissement bancaire, vous remboursez uniquement le capital emprunté et non des intérêts. Le coût total de cet emprunt est de 0 € (hors assurance emprunteur).

Destiné à financer l’achat ou la construction de sa future habitation, le prêt à taux 0 est uniquement accordé aux primo-accédants (les personnes qui achètent pour la première fois un bien immobilier) ou aux personnes qui n’ont pas été propriétaire de leur logement depuis au moins 2 ans.

Bien évidement, la somme emprunté et la durée de remboursement dépendent de vos ressources, de la zone d’habitation de votre futur logement et de la composition de votre ménage. Pour connaître le montant auquel vous avez droit, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre conseiller bancaire. Celui-ci vous indiquera le montant du PTZ que vous pouvez emprunter ainsi que la durée maximale.

Le Prêt à l’Accession Sociale (PAS)

Dans certaines villes de France, les prix des biens immobiliers sont en nette augmentation depuis quelques années. Pour exemple, le prix en augmentation à Bordeaux est flagrant puisque Bordeaux est devenu en quelques années la 2ème ville la plus chère de France.

Pour aider les familles aux revenus modestes à accéder à la propriété, l’Etat a mis en place le prêt à l’accession sociale dont le taux d’intêret est bas comparé aux taux immobiliers proposés par les établissements bancaires. Le montant emprunté dépendent des ressources de la famille, de la composition du ménage et du lieu d’habitation.

Contrairement au PTZ où ce prêt aidé ne finance pas la totalité de l’achat immobilier, le prêt PAS peut financer la totalité de l’opération. En revanche, pour en bénéficier, vous devez vous renseigner auprès de votre banque pour savoir si oui ou non, celle-ci a signé une convention avec l’Etat l’autorisant à mettre en place ce type de financement.

Enfin, en complément du PAS, la CAF peut vous verser mensuellement l’aide personnalisée au logement (APL).

Le Prêt Action Logement

Vous êtes salarié et vous souhaitez investir dans un logement ancien à Bordeaux (source) ? Avez vous pensé au prêt action logement pour réduire le coût de votre premier bien immobilier ? Voici en détail ce qu’est ce type d’emprunt.

Le prêt action logement est destiné aux salariés du secteur privé (non agricole) travaillant dans une entreprise de plus de 10 salariés, en situation de mobilité professionnelle, primo-accédant ou en situation de handicap avec un projet d’achat immobilier ou de construction immobilière.

Bénéficiant d’un taux préférentiel, son montant est compris entre 7 000 € et 25 000 € et sa durée de remboursement ne peut excéder 20 ans.

Intéressé par le prêt action logement ? Renseignez vous auprès des ressources humaines de votre entreprise pour connaître les conditions et recevoir le dossier à remplir.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici