Ai-je droit au prêt à taux zéro pour financer mon achat immobilier ?

Le prêt à taux zéro appelé aussi PTZ fait partie des dispositifs qui vous permettent de réaliser votre achat immobilier à moindre coût, mais sous certaines conditions.

On vous les donne ici et ce, afin que vous puissiez souscrire à un PTZ. En effet, celui-ci constitue pour vous la solution pour devenir propriétaire immobilier.

Qui peut bénéficier d’un PTZ ?

Le PTZ se destine essentiellement à l’achat d’une résidence principale pour les primo-accédants, c’est-à-dire les acheteurs qui font ce type d’achat immobilier pour la première fois.

Il présente l’avantage de se poser comme étant un prêt sans intérêt et qui se conclue aussi sans frais de dossier préalable.

Une résidence principale se définit ici comme une propriété que l’on a vocation à occuper au moins 8 moins par an. Cette exigence doit alors être respectée pendant toute la durée du PTZ.

Par contre, le PTZ a pour vocation de couvrir partiellement seulement, la totalité du prix de votre achat immobilier.

Toutefois, il est cumulable avec d’autres dispositifs d’emprunt immobilier.

Lorsqu’on dit que le PTZ s’adresse aux ménages qui ne sont pas propriétaires de leur résidence principale, il s’agit en fait d’une situation qui s’applique sur un intervalle de 2 ans.

C’est pour dire qu’il faut que le souscripteur d’un PTZ ne soit pas propriétaire de sa résidence principale depuis au moins 2 ans.

Il convient toutefois de noter que les personnes handicapées, invalides ou concernées par des catastrophes naturelles entérinées par voie réglementaire échappent à l’exigence du statut de primo-accédant.

Enfin, l’octroi d’un PTZ est soumis à des conditions de ressources dont le plafond dépend de la région dans laquelle l’achat immobilier est projeté ainsi que du quotient familial du foyer qui emprunte.

Quoi acheter avec un PTZ ?

En se basant sur les règles applicables sur le PTZ en 2009, celui-ci financera entre 20 et 40% du prix de votre bien immobilier selon le lieu où il se trouve.

Pour pouvoir faire face aux mensualités du PTZ, il est possible de les réduire en étalant la durée de remboursement sur une vingtaine d’années.

Si le PTZ a principalement vocation à vous faciliter l’acquisition d’un logement neuf, il peut aussi financer votre achat dans l’ancien, mais à condition d’opter pour une commune de moins de 250 000 habitants, c’est-à-dire correspondant aux zones B2 et C tout en prévoyant des travaux à hauteur de 25% du montant demandé pour l’achat.

On conclura par un exemple d’application des conditions pour bénéficier d’un PTZ en 2019 :

Pour un foyer composé de 4 personnes qui veut acheter en zone A, le plafond de revenus est de 74 000 euros et le montant maximum du PTZ auquel il pourra prétendre sera de 300 000 euros, que le logement acheté soit dans le neuf ou dans l’ancien, mais avec une quotité de 40% pour le neuf.

La zone A n’est par contre pas éligible au financement dans l’ancien.

PourquoiMaBanque est un site d'information sur la finance. Ici, vous retrouverez tous nos conseils et astuces pour gérer vos comptes, optimiser votre épargne, mieux comprendre vos crédits (immobilier et consommation) et vos assurances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici