Crowdfunding ou financement participatif, qu’est ce que c’est?

Dernière mise à jour effectuée le

Avec 78,3 millions € collectés l’année dernière en France, le crowdfunding ou financement participatif, ne cesse de faire parler de lui jusqu’au plus haute instance.

Qu’est ce que c’est ? Comment fonctionne le crowdfunding ? Et qui peut y avoir accès ?

Qu’est ce que le crowdfunding ?

Le financement participatif, appelé également crowdfunding, est une technique de financement de projets de création d’entreprise utilisant internet comme canal de mise en relation entre les porteurs de projets et les personnes souhaitant investir dans ces projets.

Cette pratique est ancienne et fait actuellement l’objet d’un large engouement en raison de sa simplicité de fonctionnement et des difficultés que rencontrent certains créateurs à trouver des financements pour leurs petits projets.

La réglementation bancaire et fiscale est source de contraintes importantes pour les structures proposant des plateformes de financement qui doivent répondre à différentes règles :

Règles prudentielles

Identification détaillée de l’épargnant, contrôles anti-blanchiment, anti-terrorisme etc…

Règles de contrôle de la qualification des investisseurs

Le crowdfunding est considéré comme un investissement risqué. Pour fonctionner, les plateformes prennent une commission sur le montant des sommes récoltées (5 à 12%).

Il existe aussi la possibilité de verser un pourboire à la plateforme qui a pris en charge l’ensemble des coûts pour rémunérer le service qu’elle a rendu.

Comment fonctionne le crowdfunding ?

Il existe 3 types de crowdfunding : le don, le prêt et le crowd-equity.

Les plateformes de dons

Pour les plateformes de dons telles que Kisskissbankbank, Mymajorcompany ou Ulule, il n’y a pas d’intéressement financier derrière.

C’est une pure démarche de générosité où l’investisseur soutient le créateur dans son projet.

Les plateformes de prêt

Sur les plateformes de prêt, le système est différent car les porteurs de projet empruntent aux particuliers qui croient en eux et s’engage à les rembourser, avec ou sans intérêt.

Ainsi avec Babyloan ou Hellomerci, les particuliers espèrent simplement récupérer leur mise de départ.

Alors qu’avec Younited-Crédit, le particulier espère non seulement récupérer son argent mais qu’il va lui revenir avec un intéressement.

Le crowd-équity

Le « crowd-équity » ou participation dans l’entreprise permet d’entrer au capital d’une entreprise.

Wiseed ou Happy Capital sont des plateformes de crowdfunding spécialisé dans l’équity.

Start-up et PME peuvent lever des fonds via ces sites internet. En contrepartie, les
investisseurs deviennent actionnaires de l’entreprise.

Qui peut avoir accès au crowdfunding?

L’épargnant qui souhaite investir un peu d’argent dans un projet « coup de cœur » ou le porteur d’un projet de création d’entreprise qui ne possède pas les fonds nécessaires au démarrage de son activité et qui ne souhaite pas faire appel au crédit bancaire.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici