Vous avez ouvert un compte joint avec votre compagnon ou votre compagne ? Vous avez ouvert un compte joint avec votre colocataire pour régler vos dépenses quotidiennes ? Oui mais aujourd’hui vous ne souhaitez plus avoir de compte en commun. Nous vous expliquons comment réussir à vous désengager et comment se désolidariser d’un compte joint.

Comment fonctionne le compte joint ?

Le compte joint est un compte bancaire fonctionnant au nom de plusieurs titulaires (avec ou sans lien de parenté). Le plus souvent adopté par les couples il permet au ménage de partager les revenus et les charges courantes. Le compte courant joint est tout à fait différent de la procuration bancaire (bien qu’il existe des points de similitude entre les deux).

La différence entre “Monsieur ou Madame” et “Monsieur et Madame”

Le compte joint peut être ouvert avec deux intitulés différents :

Soit Mr ou Me : Cet intitulé précise qu’une opération courante sur le compte joint nécessitera  la signature que de l’un des co-titulaire pour être effective.

Soit Mr et Me : Avec L’intitulé “Et”  il est précisé que pour effectuer n’importe quel mouvements la signature des deux gérants du compte courant est absolument nécessaire. Sachez cependant que dans les faits cette condition n’est pas toujours respectée.

Dans les deux cas de figure chaque co-titulaire est responsable des actes de l’autre et doit donc  par conséquent en assumer  les risques (Dettes ou incident sur le compte) de manière partagée.

Carte bancaire et compte joint

Lors de l’ouverture du compte en commun rien ne vous empêche d’ajouter en complément une ou plusieurs cartes bancaires. Peu importe qu’elle soit nominative cela ne change rien sur le fonctionnement du compte joint. Le fait de posséder plusieurs cartes bancaire sur le même compte peu faire grimper la cotisation mensuelle initiale de quelques Euros.

Quel sont les conditions pour sortir d’un compte joint ?

desolidarisation compte jointDans le cadre de la séparation du compte commun il existe deux situations :

La situation d’accord mutuel de clôture : Dans ce cas les deux parties en présence sont d’accord pour mettre un terme à leur compte bancaire joint. Vous pourrez donc facilement dénoncer le compte c’est à dire mettre fin à sa solidarité. Dans ce cas le compte sera finalement clos à partir du moment ou les opérations en cours seront régularisés.

La situation de désaccord de l’un des co-titulaire : Vous pouvez décidez seul(e) de la dénonciation de votre compte joint , dans ce cas  une lettre recommandée  avec accusé de réception sera transmis au deuxième titulaire pour l’informer de votre décision. Par la suite le compte commun peut être transformé en compte individuel en faveur de la personne qui n’a pas signé l’acte de clôture.

Faut-il obligatoirement que les deux personnes soient présentes pour se désolidariser ?

La présence des titulaires est fortement souhaitée lors de la clôture d’un compte joint, dans un moment souvent difficile, les démarches ne peuvent qu’en être accélérées. En revanche rien ne vous empêche de fixer un entretien seul(e), l’autre titulaire pouvant signer les documents relatifs à la désolidarisation du compte joint ultérieurement.

Comment réussir une désolidarisation bancaire ?

Pour être certain de ne pas multiplier les démarches auprès de votre banque pour vous désolidariser du compte joint, prenez un rendez vous avec votre conseiller et …

Mettre à jour son État civil 

Dans le cadre d’une séparation de votre compte il est essentiel de mettre à jour vos coordonnées (adresse postale, numéro de téléphone et adresse mail). Pensez à apporter tous les justificatifs nécessaires (avis d’imposition, facture de téléphone, facture d’électricité, etc… ). Sans cette démarche, vos informations bancaires personnelles peuvent être connues d’une tierce personne sans votre consentement.

Si vous désirez reprendre votre ancien nom, n’oubliez pas également de produire le jugement du divorce.

Supprimer toutes les procurations 

Lors de l’ouverture de votre compte en commun, il est possible que vous ayez donné procuration à votre conjoint(e) sur votre compte personnel ou sur vos livrets d’épargne. Pensez absolument à les révoquer.En effet la clôture d’un compte  joint n’entraîne pas systématique la suppression de la procuration.

Faire le bilan des produits détenus en commun 

Lors du rendez- vous n’hésitez pas à faire le bilan sur vos différents placements et produits souscrits , et modifier les si nécessaires. En effet il est possible qu’un contrat d’assurance vie revienne plus tard à votre ex-conjoint car vous avez omis de notifier le fait qu’il ne doit plus être bénéficiaire de votre contrat. Pensez également à faire le point sur les crédits existants ou les dettes en cours et arrangez vous pour les régulariser au plus vite. Pensez à prévenir les différents organismes qui prélevaient encore sur le compte joint.

Ouvrir un compte personnel

Ouvrir un compte personnel vous permettra d’organiser votre nouveau fonctionnement de compte. Vous pourrez y domicilier votre salaire et honorer vos prélèvements.

Récapitulatifs des pièces à fournir pour se désolidariser d’un compte joint

  •  Pièce d’identité
  • Avis d’imposition
  • Jugement si nécessaire
  • Factures des organismes à prévenir
  • Justificatif de domicile

Le compte joint en cas de décès

Que se passe-t-il en cas de décès d’un des titulaires du compte joint ?

Le co-titulaire survivant conserve ses droits et peut jouir normalement de l’utilisation du compte bancaire, sauf si l’un des héritiers du co-titulaire défunt s’y oppose. Le compte commun sera par la suite transformé automatiquement en compte individuel.