Quelle est la différence entre un micro crédit personnel et un micro crédit professionnel ?

Dernière mise à jour le 12 octobre 2020

Lorsque l’on souhaite acheter un bien et que ce dernier nécessite un crédit, il est important de savoir vers lequel s’orienter. En effet, il existe différentes façons d’emprunter de l’argent.

Aujourd’hui, nous allons chercher à identifier les micro crédits personnels et professionnels et à pouvoir les les différencier.

Qu’est-ce qu’un micro crédit ?

Pour commencer, il est important de définir ce qu’est un micro crédit. En effet, il est à la base de toutes les informations que nous allons traiter dans cet article.

Pour faire simple, un micro crédit est un crédit qui portera sur des faibles sommes d’argent, et dont le but principal sera de permettre à des personnes non-éligibles à des emprunts standards, de financer certains projets.

Comme pour un crédit normal, il y aura un taux d’intérêt à rembourser, et à des périodes définies, il sera obligatoire de le rembourser.

En effet, c’est un engagement, au même titre que tout emprunt.

Afin de pouvoir prétendre à l’un de ces deux microcrédits, il est important de respecter certaines règles : les micro crédits personnels sont destinés aux particuliers, les micro crédits professionnels le sont pour les personnes ayant une entreprise ou étant en train de la créer.

Pour contracter ce type de crédit, il est nécessaire de se rapprocher d’un service d’accompagnement social, et non d’une banque.

Il peut s’agir d’une association à vocation sociale, d’une maison de quartier, d’une maison de l’emploi, ou même d’un centre communal d’action sociale (CCAS).

En effet, c’est ce type de structure qui étudiera la faisabilité de la demande, accompagnera la création du dossier et la présentera à une banque agréée.

Concernant les engagements des organismes de prêts qui encadrent ce type d’emprunt, ils sont assez simples :

  • des taux corrects : entre 1,5 et 4% pour les micro crédits personnels, et à plus de 5% pour les micro crédits professionnels
  • des durées de remboursement courtes : entre 6 mois et 4 ans (pouvant aller jusqu’à 5 ans dans certains cas)
  • d’un montant entre 300 et 5 000€ pour les particuliers et jusqu’à 10 000€ pour les entreprises
  • une possibilité de souscription pour toutes les personnes majeures, et sans discrimination par l’âge.
  • des délais de déblocages de l’argent rapides : entre 2 semaines et 2 mois, en fonction des dossiers
  • une possibilité de remboursement anticipé
  • pas de frais de dossier

Il existe différents objectifs pour la mise en place d’un micro crédit : il peut être personnel ou professionnel. C’est ce que nous allons voir par la suite.

Qu’est-ce qu’un micro crédit personnel ?

Le but principal de ce type de crédit est d’accompagner une demande ayant un objectif social.

Cela peut se traduire par un accompagnement financier vers la réinsertion professionnelle (demande de formation, accession à un logement), ou même l’achat de biens dans le cadre de l’obtention d’un emploi (voiture pour se déplacer, ordinateur pour travailler).

Il n’est donc pas destiné à ressembler à un crédit à la consommation. Le tout étant qu’il y ait une raison réelle derrière la demande.

C’est la raison pour laquelle une demande de micro crédit n’est pas soumise directement à une banque, mais plutôt à une association ou à un service à visée social. Cela permet ainsi d’éviter des demandes non-pertinentes.

En France, ce type de crédit est souvent contracté par des personnes ayant besoin d’un second souffle après un événement marquant comme par exemple un divorce, des problèmes de santé ou même un accident de la vie.

Il est un relais nécessaire pour des personnes qui ne peuvent généralement pas prétendre à d’autres types de crédits.

L’obtention d’un micro crédit a donc pour objectif d’aider et d’accompagner les personnes en difficulté afin qu’elles puissent s’en sortir.

L’accompagnement par l’association ou le service dédié est aussi un moyen pour les emprunteurs d’être suivis, encadrés et guidés. Ils ne sont plus seuls face à une situation compliqué.

Qu’est-ce qu’un micro crédit professionnel ?

Concernant le micro crédit professionnel, celui-ci est à destination des entrepreneurs ayant une activité, souhaitant la développer ou simplement la lancer.

C’est un outil de développement économique et social. Il peut être demandé par tout type de sociétés, mais sous certaines conditions :

  • L’entreprise doit être fraîchement créée ou avoir moins de 5 ans d’existence.
  • La demande ne peut être faite que si il n’a pas été possible de solliciter un crédit standard.
  • Une personne doit se porter garant à au moins 50% de l’emprunt demandé.

Si l’entreprise les respecte toutes, alors il lui sera possible de se lancer dans un dossier de demande de micro crédit professionnel.

En effet, en plus d’être accessible que par certaines entreprises, ce type de financement est soumis à la validation d’associations telles que l’ADIE (l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique), France Active ou France Initiative.

Ce n’est qu’après la présentation d’un dossier et sa validation qu’une demande de micro crédit pourra être présentée à un organisme de prêt agréé. Sans cela, il n’est pas possible de l’obtenir.

Il est donc plus compliqué de demander un micro crédit professionnel qu’un micro crédit personnel. Mais les deux n’ont pas la même utilité.

Comme nous avons pu le voir dans les définitions précédentes, ces types de crédits n’ont pas les mêmes objectifs et surtout n’ont pas la possibilité d’être contractés de la même manière.

En effet, l’un est orienté vers un aspect social, alors que l’autre est plutôt destiné à des entrepreneurs ou des artisans à la recherche d’une solution temporaire.

Dans les deux cas, ces types de crédits sont soumis à des conditions particulières.  Il est donc nécessaire de préparer un dossier adapté et de le présenter afin de savoir s’il sera recevable ou non devant un établissement de crédit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici