Investir dans l’or : une solution d’épargne sécuritaire

Dernière mise à jour le 21 septembre 2020

Pièces et lingots d’or constituent depuis tout temps une solution d’épargne avantageuse.

Ce métal précieux, bien qu’aujourd’hui écarté de nos systèmes monétaires, continue de jouer un rôle important dans l’économie mondiale.

L’or représente une valeur refuge permettant de diversifier son portefeuille, d’anticiper la prochaine crise financière ou de réaliser un placement prometteur.

Comment investir dans l’or ? Quels sont les avantages et les risques encourus ? Explications.

Comment investir dans l’or ?

Il existe deux grandes manières d’investir dans l’or. Selon ses objectifs, un investisseur peut choisir de miser sur l’or physique ou sur l’or papier.

Ces deux voies n’impliquent pas les mêmes enjeux et les mêmes façons de faire.

Investir dans l’or physique

On désigne sous les termes d’or physique les lingots, les pièces, les barres et les plaquettes d’or. Il en existe de plusieurs tailles et poids.

L’or physique se mesure en once. Une once équivaut à 31,10 g. Le cours des lingots d’or est fixé par le LMBA (London Bullion Market Association).

Les pièces d’or ne font quant à elles pas l’objet d’une cotation officielle sur les marchés, leur prix de vente sont donc fixés par le principal grossiste français en or (le CP Or).

L’or physique constitue l’option d’épargne la plus ancienne et la plus sûre. Pour en acheter, il est possible de passer par des marchands d’or référencés en ligne ou par des banques.

Auprès des établissement bancaires, l’achat de l’or est soumis à des commissions comprises entre 1,5 et 2,5 % du prix.

Il est donc possible d’épargner de l’or pour obtenir une valeur financière solide et immuable, en prévision de projets futurs ou tout simplement pour stabiliser son capital, en acquérant des pièces d’or, des barres, plaquettes ou lingots d’or.

Pour être considérés comme de l’or d’investissement, la LMBA requiert que les barres, lingots et plaquettes pèsent plus d’1 gramme et soient purs à 995 millièmes minimum.

Les pièces d’or doivent quant à elle être frappées après 1800 et être pures à au moins 900 millièmes.

Les gros investisseurs peuvent ainsi investir dans des lingots de plusieurs kilogrammes tandis que les petits épargnants peuvent acquérir quelques onces sous forme de pièces, barres ou plaquettes d’or.

En France, on estime que plus de 3000 tonnes d’or physique sont actuellement détenues par les ménages.

L’or physique doit être stocké dans un lieu sûr, comme par exemple un coffre-fort à domicile.

Lorsque l’investissement dépasse la valeur de 10 000 €, il est préférable de faire appel à une société spécialisée dans le stockage de métaux précieux.

Investir dans l’or papier

En place d’acquérir et de stocker de l’or physique, on peut choisir de parier sur le cours de l’or sur les marchés mondiaux. C’est ce que l’on désigne par l’expression « or papier ».

Trois types d’investissement entrent dans la catégorie de l’or papier. Il s’agit :

  • des actions de sociétés exploitant les mines d’or (sociétés aurifères),
  • des fonds aurifères (Sicav et FCP investis en actions auprès de ces sociétés),
  • et des produits dérivés qui répliquent le cours du métal jaune en bourse.

Si les actions et les fonds se négocient et se vendent de la même façon qu’un actif classique, les produit dérivés comme les certificats et les trackers reproduisent le parcours de l’once d’or physique et sont donc plus volatils.

Les avantages à investir dans l’or

L’or est considéré comme l’une des solutions d’épargne les plus sécuritaires et comme un placement refuge.

Ce métal précieux représente en effet une sécurité face aux crises économiques puisque sa valeur n’est en aucun impactée par les krachs boursiers et autres faillites bancaires.

Les épargnants investissent donc dans l’or pour prévoir les coups durs et limiter les potentielles pertes que peuvent subir les placements d’épargne classiques (livrets, assurances-vie, actions, etc.).

Tout comme la pierre, l’or constitue également une épargne à long terme.

L’or physique peut être stocké pendant de nombreuses années et représente une solution idéale pour prévoir sereinement les prochaines crises.

En 2019, les personnes ayant choisi d’investir dans l’or ont été récompensées.

Tandis que les marchés boursiers s’effondraient, le cours de l’or a quant à lui augmenté de 18 %, atteignant une valeur historique de 1525 € de l’once.

La crise financière liée au coronavirus a ainsi permis de constater une nouvelle fois que le métal jaune représente une sécurité financière infaillible face aux effondrements boursiers.

Il faut également savoir que l’achat de l’or n’est pas soumis à imposition et ne nécessite donc pas d’être déclaré. En revanche, la vente de l’or est imposée.

Toutefois, plus l’or est stocké longtemps avant d’être revendu, plus la plus-value imposable régresse.

Au bout de la troisième année de détention d’or, le taux d’imposition à la vente est réduit de 5 %.

Il est également possible de revendre son or en bénéficiant d’une exonération totale d’impôt si l’on attend 22 ans après la date d’achat.

L’or étant un placement à faire sur le long terme, c’est un délai qu’il est tout à fait pertinent d’envisager.

En ce qui concerne l’or papier, il possède l’avantage d’éliminer les risques de vol qu’implique la détention d’or physique.

Si l’or physique représente en général une solution d’épargne en prévision des crises, investir dans l’or papier constitue plutôt un placement financier pour les investisseurs en quête de rentabilité.

Les risques à prendre en compte

Bien que l’or représente l’une des solutions d’investissement les plus sûres, elle comporte aussi des risques et nécessite d’être appréhendée par des investisseurs confirmés et avertis.

L’or permet de diversifier son portefeuille d’investissement mais pèse beaucoup moins lourd que l’immobilier par exemple. La prudence est donc de mise.

Il est ainsi conseillé de ne pas dépasser 7 % de son portefeuille dans l’or, en commençant autour de 3 % pour ensuite augmenter la proportion selon les opportunités de marché.

D’autre part, l’or physique a beau être une valeur refuge, sa plus-value est fortement influencée par les taux d’intérêt et les tensions internationales. 

Enfin, pour acquérir de l’or physique, prenez vos précautions. Préférez acheter de l’or en ligne, les commissions y seront moins élevés qu’en banques.

Il faut également savoir que le prix de l’or physique est généralement plus élevé en province qu’à Paris, parfois avec une différence de 10 %.

N’achetez jamais de l’or sur le premier site internet venu mais assurez-vous bien de faire appel à un site de référence, reconnu et réputé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici