Pourquoi investir dans l’immobilier aujourd’hui ?

Dernière mise à jour effectuée le

Au moment où les taux d’emprunt sont au plus bas et les intérêts sur l’épargne de moins en moins attractifs, il est intéressant de s’interroger sur les 4 bonnes raisons qui peuvent vous décider à investir dans l’immobilier.

Investir dans l’immobilier pour sa résidence principale

Investir dans sa résidence principale est certainement l’investissement immobilier qui présente le plus grand nombre d’avantages.

Pour rappel, les impôts définissent le terme de « résidence principale » comme le logement dans lequel vous habitez la majeure partie de l’année, avec votre famille.

Il est donc généralement situé à proximité de votre lieu de travail, des établissements où sont scolarisés vos enfants …

Tous les autres logements que vous pourriez posséder seront considérés comme des résidences secondaires ou de rapport.

C’est ainsi qu’en fonction de vos éventuels déménagements, une résidence principale peut devenir une résidence secondaire et inversement.

Toutes les conditions sont réunies aujourd’hui puisque les taux des prêts immobiliers sont à un niveau historiquement bas et que vous pouvez également profiter d’autres possibilités d’emprunt.

Pour les ménages ayant des revenus modestes, l’accession à la propriété est facilitée avec l’octroi de diverses aides au logement.

Si vous décidez d’investir dans un logement ancien et que vous avez des travaux à réaliser, vous bénéficierez de crédits d’impôt et de certaines primes en cas de réalisation de travaux de rénovation énergétique.

Si vous souhaitez revendre votre résidence principale, vous n’aurez pas de plus-value à acquitter sur ce bien ni sur ses dépendances immédiates.

Enfin, en devenant propriétaire de votre logement, vous avez la possibilité de le mettre en viager, si vous rencontrez des difficultés financières au moment de prendre votre retraite.

C’est une solution qui vous permet de recevoir un bouquet et une rente annuelle jusqu’à la fin de vos jours.

Investir dans l’immobilier pour se constituer un patrimoine immobilier

Ce type d’investissement immobilier peut avoir plusieurs objectifs.

Vous pouvez par exemple envisager d’acheter un ou plusieurs studios dans des villes où se trouvent des universités. C’est une solution pour loger vos enfants s’ils décident de faire des études supérieures.

Il peut également avoir pour but de vous assurer des revenus locatifs. Les loyers perçus vous permettront de rembourser les emprunts contractés et le jour de votre retraite, ils constitueront un complément de revenus.

Un investissement immobilier de rapport nécessite de faire le calcul de sa rentabilité locative. Il ne se base pas sur les mêmes critères que l’achat d’une résidence principale.

Dans ce cas, vous devez choisir un emplacement bien situé, dans une ville où la demande de logement est en constante augmentation et où vous serez assuré de faire une plus-value si vous souhaitez revendre votre bien à un moment donné.

Ce type d’investissement est souvent plus coûteux que celui d’une résidence principale.

Si vous décidez d’investir dans un immeuble ancien, vous devrez prendre en compte les éventuels travaux de rénovation à réaliser pour rendre le logement apte à la location.

En contrepartie, vous pourrez bénéficier du dispositif du déficit foncier. Vous aurez la possibilité de déduire de vos revenus fonciers l’intégralité du montant des travaux exécutés et cette somme est reportable sur 10 ans.

Investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite

Les investissements immobiliers sont parfaits pour préparer sa retraite, c’est-à-dire pour s’assurer des revenus complémentaires lorsque vous cesserez de percevoir votre salaire dans son intégralité.

Cependant, il faut disposer d’un certain capital, avoir une bonne capacité d’endettement et accepter les aléas d’une gestion locative.

Pour ceux qui souhaitent s’affranchir de ces deux contraintes, il existe la possibilité d’investir dans la « pierre papier ». Vous détenez des parts dans l’immobilier et non des pierres.

Ce type d’investissement immobilier mutualisé peut se réaliser avec un capital modeste.

Vous pouvez investir dans un ou plusieurs biens immobiliers et percevoir des loyers sous forme de dividende.

Différents organismes gèrent ce type de placement comme les SCPI, les OPCI, l’assurance vie immobilière …

Cette solution offre une gestion externalisée, sans aucun remboursement de crédit ni taxe foncière à payer.

Investir dans l’immobilier pour défiscaliser

défiscaliser dans l'investissement immobilier

Les investissements immobiliers locatifs permettent de bénéficier de certaines réductions d’impôts. Ce sont des opportunités pour tous ceux qui souhaitent faire diminuer le montant de leur impôt sur le revenu.

Dispositif de la loi Pinel

Ce dispositif a été prolongé en 2019. Il consiste à acheter un logement neuf et à le mettre en location pendant un certain nombre d’années. La durée peut être de 6, 9 ou 12 ans.

En contrepartie, vous récupérez un certain pourcentage du prix de revient de votre achat.

Cet avantage est soumis à certaines conditions. Ainsi, le bien immobilier doit être situé dans des zones géographiques répertoriées, le montant du loyer et les ressources de l’occupant sont plafonnés.

Vous pouvez également vous tourner vers le dispositif de la loi Pinel outre-mer. Il fonctionne de la même manière que dans l’hexagone, mais son avantage fiscal est supérieur.

Dispositif de la loi Bouvard

Il s’agit dans ce cas d’investir dans des résidences de service meublées.

Cela peut être un foyer pour personnes âgées ou handicapées, une résidence pour étudiants… Les bâtiments doivent être neufs ou avoir subi une réhabilitation.

Un contrat vous lie à l’investisseur pour une période minimum de 9 ans. Cet investissement permet la récupération de la TVA et une réduction d’impôts.

Dispositif de la loi Malraux

Avec ce dispositif, vous investissez dans des immeubles anciens qui peuvent bénéficier d’une réhabilitation dans le cadre d’un PSMV (Plan de Sauvegarde de Mise en Valeur) ou d’une PVAP (Plan de Valorisation de l’Activité et du Patrimoine).

Dans ce cas, vous pourrez récupérer une partie du montant des travaux.

De son côté, l’investisseur s’engage à louer ce logement pendant une durée de 9 ans, sans contraintes ni plafonnement du montant du loyer.

Dispositif de la loi Monuments Historiques

Il s’agit d’un investissement réalisé dans un immeuble classé à l’inventaire des monuments historiques.

Dans ce dispositif, vous pourrez déduire de votre revenu l’intégralité des frais engagés pour effectuer des travaux, les intérêts d’emprunt si vous souscrivez à un crédit et cela sans aucune limite ni dans le montant ni dans la durée.

L’ensemble de ces dispositifs sont amenés à évoluer au fil des années. Il est donc toujours conseillé de se renseigner au moment où vous vous décidez à investir dans l’immobilier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici