En examinant de plus près les frais bancaires, nous nous sommes aperçus que des comptes inactifs, des comptes détenant à des défunts, étaient prélevés de frais bancaires sans que l’on sache réellement pourquoi… Éléments de réponse…

Constat alarmant de frais payés par les morts

Les morts aussi paient des fraisNe pas utiliser son compte peut coûter plus cher que lorsqu’on en a l’usage. Bon nombre de banques facturent en effet des “frais de tenue de compte inactif“.

“Ceux-ci sont souvent deux fois plus élevés que les frais de tenue de compte classique, il n’y a aucune logique” indique Maxime Chipoy, de l’UFC-Que choisir. Même quand le client est mort, la banque continue de prélever sa “dime”.

Et si aucun héritier ne se manifeste, les établissements ne feraient pas de gros efforts pour rechercher les ayants droit. Selon la Cour des comptes, les banques renferment ainsi dans leurs livres 1.2 milliard d’euros appartenant à des personnes disparues.

Proposition de loi visant à réduire ces frais

Pour mettre fin à ces pratiques, le député Christian Eckert (PS, Meurthe et Moselle) a déposé une proposition de loi visant à encadrer les comptes inactifs.

Les banques auraient l’obligation de transférer à la Caisse des dépôts les sommes déposées sur ces comptes, celle-ci se chargeant alors de retrouver les éventuels détenteurs ou leurs héritiers.

Le plus souvent, les proches du défunt contactent la banque pour l’informer du décès et ainsi intégrer le compte à la succession.

Une opération payante : 185 euros si les montants sont compris entre 3000 euros et 40000 euros à la Banque Postale, 300 euros chez Fortuneo, 179 euros chez Boursorama, 200 euros chez ING Direct, ou encore 70 euros +0.5% des sommes à la Société générale.

Le règlement d’une succession n’est pas une opération courante, il est donc logique qu’elle soit facturée, arguent les banques. Avantage : On n’a jamais vu un défunt s’offusquer de ces frais.

Les morts aussi paient des frais !
5 (100%) 1 vote

Articles Similaires

Revenus fonciers, les travaux déductibles de votre impot Les investisseurs qui mettent en location des logements ou bureaux peuvent déduire le montant des travaux de leurs revenus fonciers.Toutefois, seu...
Urbanisme 2014, le changement c’est maintenant Dans la loi de finances 2014, le gouvernement a mis en place plusieurs coups de pouce pour relancer l'urbanisme, le logement en France. Urbanisme : l...
Handicap de son enfant : comment préparer son avenir ? Les parents d'un enfant handicapé souhaitent plus encore que les autres veiller à assurer son avenir et sa protection. L' handicap de son enfant n'est...
USA : dépenser plus pour gagner plus ? Lorsque l’on passe beaucoup de temps aux États-Unis, une chose que l’on réalise, c’est qu’en France, on avait tendance à utiliser le terme « carte de ...

Leave a Reply

Your email address will not be published.