Le microcrédit personnel ou professionnel favorise l’accès à des formules de financement à des conditions très avantageuses et avec une grande flexibilité. Véritable outil d’insertion et d’accompagnement des plus fragiles à l’origine, il s’est donc largement développé dans les pays émergents au départ, il connaît un grand succès aujourd’hui en France et s’adresse à tous les profils sans distinction.

Un outil de développement économique et social

Le microcrédit est, selon le rapport de l’observatoire de la microfinance, « un outil de développement économique et social, en permettant aux personnes de faibles ressources porteurs d’un projet personnel, de bénéficier de prêts que leur refuse le système bancaire traditionnel ».

En conséquence, les personnes souhaitant développer une activité rémunératrice et un projet professionnel se tournent parfois vers ce type de financement plutôt que vers leur banque. Cette solution est devenue au cours de ces dernières années un véritable levier de développement pour les microentreprises en France,

Ses effets ont été prouvés comme efficients plus d’une fois. En 2001, le rapport du Sommet du microcrédit indiquait qu’il avait permis d’améliorer le niveau de vie de 650 millions de personnes. L’économie africaine s’est mieux portée grâce à la création de nombreuses coopératives artisanales par des femmes.

Le microcrédit personnel

Dans les pays émergents, le microcrédit permet à tous types de profils d’obtenir des revenus supplémentaires ou d’avoir un moyen de financement plus rapide. La petite somme d’argent que vous pouvez emprunter varie entre 2000 et 5000€, et est prêtée le plus souvent sur 36 mois pour un taux d’intérêt autour des 4%.

Le prix est bien sûr différent en France, dont le contexte économique est favorable à d’autres opportunités. Au sein de l’Hexagone, le microcrédit personnel fonctionne sur la base de sommes allant de 300 à 5000€, voire 10 000€ sur 3 ans avec taux d’intérêt fixe , l’une des conditions est que le bénéficiaire soit en mesure de rembourser.

Le microcrédit personnel permet ainsi de financer un projet ou de répondre à un besoin particulier : achat d’un véhicule pour se rendre au travail, changer d’ordinateur portable, obtenir une formation… Il est à noter que certaines offres de microcrédit personnelles sont accessibles directement en ligne, comme la plateforme FinFrog, la seule à proposer en France un prêt entre 200 et 600 euros en moins de 24h. Pratique !

Le microcrédit professionnel

C’est une formule de prêt qui permet de financer la création, le rachat ou la consolidation d’une entreprise artisanale ou commerciale. Ce type de microcrédit est principalement réservé à des personnes en difficulté portant un micro projet pour créer ou conforter leur propre emploi. À la différence d’un prêt professionnel, vous avez donc plus de chance de l’obtenir pour des capacités de remboursement plus abordables.

Comme dans le cadre du microcrédit personnel, un suivi personnalisé est proposé au bénéficiaire afin de maximiser les chances de réussite du projet qui peut également obtenir la garantie de l’État dans le cadre du fonds de cohésion sociale.

Les différents acteurs du microcrédit en France

Si l’on reste encore sur des volumes assez modestes en matière d’emprunt et de création d’entreprises, on estime à 50 000 projets par an le nombre de projets créés en France grâce au microcrédit : ce dernier a le vent en poupe. En effet, il n’est plus uniquement réservé à des demandeurs en cours de réinsertion. Il peut notamment servir à financer des petits projets d’achat de matériel, de cours, etc. d’une clientèle modeste.

Voilà pourquoi, on peut noter l’émergence d’un certain nombre d’acteurs incontournables dans l’octroi de microcrédits :

  • Les réseaux bancaires agréés par le Fonds de Cohésion Sociale,
  • Le Fonds de Cohésion Sociale,
  • Les associations et réseaux accompagnants,
  • Internet avec l’apparition de plusieurs Fintech.

Pour connaître en détail les acteurs du microcrédit, il est conseillé de se rapprocher de la Caisse des Dépôts et Consignations, organisme d’État, qui prend en charge la gestion du Fonds de Garantie participant au succès de ce mode de financement qui a tendance à se banaliser.

Le microcrédit est donc une solution innovante qui a déjà fait ses preuves par le passé. Mais il est avant tout au prêt réalisé auprès d’un organisme, il est donc bon de vérifier que vous avez les capacités de rembourser avant de vous engager.

Le microcrédit, la solution idéale pour emprunter une petite somme d’argent !
5 (100%) 2 votes

Articles Similaires

5 astuces pour financer votre chalet de jardin en 2018 ! Vous avez besoin de construire un chalet de jardin. Simplement, vous ne disposez pas du budget nécessaire pour réaliser ce projet. Saviez-vous qu’il e...
Frais de notaire, à quoi cela correspond ? Dans votre vie, pour réaliser un projet, vous devrez faire appel à un notaire et donc payer des frais de notaire. Mais finalement qu'est ce que c'est ...
Etudiant, comment financer les études? Vous êtes étudiant et il est difficile de poursuivre ses études sans financement. Votre famille ne peut pas vous aider ? Recherchez du coté de votre b...
Crédit immobilier : 4 points-clés à vérifier avant de vous engager Vous voulez devenir propriétaire et vous souhaitez acquérir un bien immobilier ? Alors, il est probable qu'une part plus ou moins importante soit fina...

Leave a Reply

Your email address will not be published.