Paiement par RIB : un mode de règlement pratique et sûr ?

Dernière mise à jour effectuée le

Passeport pour accéder au compte courant, le RIB représente un document transmis par l’organisme bancaire.

Contenant les informations bancaires nécessaires, il permet de programmer des paiements en évitant toute erreur.

Indispensable pour recevoir de l’argent ou pour réaliser un paiement par RIB, cette carte d’identité du compte doit toujours accompagner son propriétaire.

Quels sont les atouts de ce type de paiement et comment l’utiliser efficacement ?

Qu’est-ce qu’un RIB ?

Lors de l’ouverture d’un compte courant, la banque transmet un certain nombre de documents utiles à la gestion de son argent.

Le RIB correspond au certificat d’authentification du compte courant classique ou compte joint.

Ce document permet notamment de recevoir des virements. Les paiements par RIB correspondent aux prélèvements programmés sur le compte bancaire.

Le RIB représente un moyen pratique de payer sa facture auprès d’un prestataire, d’un fournisseur d’énergie ou son propriétaire.

Le paiement par RIB se caractérise par sa rapidité puisqu’il ne faut qu’un à deux jours ouvrés pour que l’opération soit validée.

Pour l’utiliser, il suffit de renseigner le bénéficiaire, la date et le montant du prélèvement.

Cette méthode de paiement est également intéressante pour honorer des prélèvements récurrents et automatiques.

L’arrivée du prélèvement SEPA

Depuis le 1er janvier 2014, le monde bancaire a évolué et le RIB a laissé sa place à l’IBAN et au BIC comme mode d’authentification des comptes courants.

Ce système est désigné sous le terme SEPA. L’objectif de cette évolution est de garantir que le paiement par RIB est uniformisé pour l’ensemble des pays de l’Union Européenne.

Ce changement n’influe pas sur le mode de fonctionnement du RIB et son utilité pour régler ses nombreuses factures.

Aucune démarche supplémentaire n’a été ajoutée.

Quelles sont les informations contenues dans un RIB ?

Pour pouvoir retrouver un compte bancaire en particulier, le révélé d’identité bancaire ou RIB regroupe des informations obligatoires :

  • Les informations relatives au titulaire du compte : le nom, prénom ou la raison sociale dans le cas d’une entreprise.
  • Le nom de la banque et des précisions sur l’agence où le compte bancaire a été ouvert.
  • Le numéro d’identification du RIB comprend les indications suivantes : le code banque à 5 chiffres, le code guichet avec également 5 chiffres, puis le numéro de compte du titulaire composé de 11 chiffres. La clé RIB à 2 chiffres termine ce numéro.
  • Le numéro IBAN, de son côté est composé de 27 caractères alphanumériques. Il est renseigné sur chaque RIB afin de faciliter les transactions au niveau européen et même international. Il démarre notamment par l’identification du pays, à savoir FR, pour que le paiement par RIB puisse être effectué facilement.
  • Le code BIC, également appelé « code SWIFT », se trouve également sur le RIB avec 8 à 11 caractères selon les organismes bancaires. Cet élément est indispensable pour authentifier l’établissement bancaire. Lors d’un virement ou d’un prélèvement, il devra être obligatoirement renseigné.

Ce document bancaire peut également comprendre le nom et l’adresse de la banque afin de faciliter le paiement par RIB.

Où se procurer un RIB ?

Le relevé d’identité bancaire est remis par l’organisme bancaire au moment de l’ouverture de son compte courant.

Tout au long de sa vie, chaque titulaire peut en retrouver un autre exemplaire :

  • A la fin de son carnet de chèques.
  • En faisant la demande à un distributeur automatique de sa banque. Avec sa carte bancaire, il suffit de choisir la fonctionnalité « éditer un RIB » pour pouvoir obtenir un nouvel exemplaire sur un ticket.
  • En haut de son relevé de compte.
  • Dans votre espace client, une rubrique permet d’accéder au RIB et de pouvoir l’imprimer facilement.
  • Au guichet de votre banque. Avec une pièce d’identité et votre carte bancaire, un ou plusieurs exemplaires pourront être remis.

Comment réussir son paiement par RIB ?

faire un paiement par RIB relevé d'identité bancaire

Le paiement par RIB : une démarche sûre

Ce mode de paiement se caractérise par son côté pratique, rapide et surtout complètement sûr. Le RIB peut être utilisé pour les prélèvements et les TIP.

L’avantage de ce mode de paiement réside dans le fait que ses données peuvent être transmises à un tiers sans aucun risque.

Il peut notamment être communiqué à son employeur, à des prestataires, à son fournisseur d’énergie, son bailleur, son fournisseur internet, au centre des impôts et aux différents organismes financiers.

Pour effectuer un paiement par RIB, il faut donc envoyer un RIB au futur bénéficiaire.

Le règlement peut se faire via un prélèvement automatique pour être encore plus pratique.

Avant chaque paiement de ce type, un mandat de prélèvement doit obligatoirement être signé.

Il garantit que le titulaire du compte autorise bien cette transaction.

Comment réaliser un virement avec son RIB ?

Pour ce type de paiement par RIB, les données présentées sur cette carte d’identité bancaire sont également indispensables.

L’employeur va justement l’utiliser pour verser le salaire sur le compte correspondant.

Il en est de même pour des prestataires comme la CAF, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ou la mutuelle.

Le RIB peut également être utilisé pour des paiements ponctuels ou récurrents entre particuliers.

Les avantages et inconvénients du paiement par RIB

Les avantages de ce mode de paiement

Le paiement à partir d’un RIB est très simple à effectuer. Représentant la méthode de paiement la plus sûre, il peut être utilisé en toute sérénité.

Cet outil bancaire permet d’effectuer des règlements sans avoir à réaliser de démarche particulière.

Très pratique, le RIB permet de réaliser un virement ou un prélèvement en France ou dans un pays étranger.

Il est également très simple de se fournir un RIB pour toutes ses opérations.

Les inconvénients de ce type de paiement

Si le paiement par RIB est rapide, il faudra toutefois attendre 1 à 2 jours pour qu’il soit réalisé.

Si ce mode de paiement est utilisé automatiquement par certaines personnes, les informations qu’il contient peuvent sembler étrangères à ceux qui n’ont pas l’habitude.

Comprendre le rôle de l’IBAN et du BIC peut parfois sembler complexe aux clients.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici