Comment marche le plafond épargne retraite ?

Dernière mise à jour le 22 décembre 2020

Avez-vous remarqué cette ligne sur votre avis d’imposition ? L’indication Plafond épargne retraite y est bien souvent négligée : elle a pourtant son importance.

Si vous faîtes partie des personnes, salariées ou indépendantes, qui sont imposées à 30% ou plus de leurs revenus, il peut s’avérer pertinent de vous y intéresser.

Un dispositif permet en effet d’épargner tout en diminuant le montant de votre revenu imposable : une façon de gagner sur plusieurs tableaux, en somme !

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez notre article à ce sujet.

Qu’est-ce que le Plafond épargne retraite ?

Si vous déposez de l’argent sur un plan épargne retraite, vous avez la possibilité de déduire cette somme du montant imposable de vos revenus d’activité. Le plafond épargne retraite constitue, dans ce cadre, la somme totale déductible des impôts.

Grâce à cet abattement fiscal, il est en effet possible de réduire son taux d’imposition en fonction des versements volontaires effectués sur un plan épargne retraite.

Le plafond épargne retraite concerne les versements effectués sur un plan d’épargne retraite ou PER, mais également les PERP, produits d’épargne retraite professionnels, en vue de préparer sa retraite.

Ce procédé a pour but d’encourager l’épargne retraite mais représente également un moyen judicieux de diminuer les impôts pour les personnes à haut revenus.

Plafond épargne retraite : à quoi sert t-il ?

Les contribuables imposables à l’impôt sur le revenu peuvent consulter le montant de leur plafond épargne retraite : celui-ci est mentionné sur leur feuille d’imposition pour information.

L’ensemble des revenus professionnels sont pris en compte pour déterminer son montant.

Cette somme est calculée chaque année à partir des revenus déclarés pour chaque membre du foyer fiscal.

Le Plafond épargne retraite permet de limiter la déduction fiscale mais sert aussi à inciter les ménages à alimenter leurs plans d’épargne retraite.

Les personnes concernées sont les contribuables imposables situés dans les tranches hautes des niveaux d’imposition car le gain fiscal leur est davantage profitable.

Comment utiliser le plafond épargne retraite ?

Vous pouvez déduire des montants placés sur votre plan épargne retraite la somme correspondante au plafond épargne retraite.

Si vous n’avez pas utilisé totalement votre plafond d’épargne retraite, sachez que le reliquat peut être reporté sur les 3 années suivantes.

C’est pourquoi sur votre avis d’imposition figurent les montants des plafonds non utilisés pour les années N-3, N-2 et N-1.

Pour déduire les versements, l’administration retranche en premier lieu des revenus imposables le plafond épargne retraite de l’année en cours (N), puis de l’année N-1, ensuite N-2 et enfin N-3.

Comment calculer le plafond épargne retraite ?

Le plafond épargne retraite est calculé selon deux paramètres : les revenus professionnels du contribuable et le Plafond annuel de la sécurité sociale ou PASS.

Pour les salariés du secteur public et privé :

  • Le plafond s’élève à 10% du revenu imposable, dans la limite de 8 fois le PASS de l’année précédente, ce qui correspond à 32 419 € en 2020.
  • Ou bien, si celui-ci est plus avantageux, à 10% du PASS de l’année précédente. Par exemple pour 2019, le montant du PASS mensuel étant de 4 052 €.

L’administration vous autorise à privilégier le calcul le plus avantageux pour vous.

Pour les salariés, le plafond de déduction fiscale est établi à 32 149 € pour l’année 2020.

Pour les TNS (Travailleurs non-salariés) :

En ce qui concerne les professions libérales et indépendantes, les artisans et les commerçants, les chefs d’entreprises ainsi que tous les autres travailleurs non-salariés, le calcul du plafond épargne retraite diffère.

Là encore, l’administration laisse le choix du calcul le plus avantageux au contribuable selon sa situation.

  • Le plafond épargne retraite s’élève soit à 10% du revenu imposable, dans la limite de 8 fois le PASS 2020, ce qui correspond à 32 908 € en 2020. À cela s’ajoute 15% de la fraction du bénéfice imposable située entre un et huit PASS 2020 soit 43 193 €. Le montant maximum déductible est de 76 101 €.
  • Ou bien, si celui-ci est plus avantageux, à 10% du PASS de 2020 c’est-à-dire à 4 113 €.

Pour les travailleurs non-salariés, le plafond de déduction fiscale s’élève à 76 101 € pour l’année 2020.

Je suis marié(e) ou pacsé(e) : comment procéder ?

Pour les couples qui font une déclaration commune, il est possible d’utiliser le plafond épargne retraite de son conjoint. Ce dispositif est intéressant pour les couples ayant un écart de revenus conséquent.

Par exemple, si vous avez utilisé la totalité des plafonds épargne retraite des années N à N-3, vous pouvez demander à mutualiser les plafonds avec ceux de votre conjoint(e). Pour cela, il vous faut cocher la case 6QR sur votre déclaration de revenus.

Autres avantages

Si vous payez peu d’impôts, il peut tout de même être intéressant pour vous d’alimenter votre PER en optant pour la non-déductibilité des impôts.

Même si vous ne bénéficiez pas sur le moment d’une réduction d’impôt, ce choix vous permet de ne pas être imposé sur votre épargne quand vous partez à la retraite.

Si vous choisissez une sortie en capital, seules les plus-values seront soumises à l’impôt.

Si vous optez pour une sortie en rente, celle-ci sera imposable avec un abattement variable en fonction de votre âge, en plus des prélèvements sociaux.

Enfin, sachez que l’argent versé sur un PER fait l’objet d’abattements fiscaux à la succession pour le bénéficiaire désigné. Avant les 70 ans du détenteur, la somme épargnée est hors succession.

Notez cependant qu’en cas de décès après les 70 ans du détenteur, ce montant reste imposable, selon le degré de parenté entre souscripteur et bénéficiaire.

À vous de vous renseigner sur les modalités de votre plan épargne retraite auprès de l’établissement souscripteur.

Vous disposez à présent des informations utiles pour utiliser au mieux le plafond épargne retraite. Selon les revenus de votre foyer fiscal, vous en tirerez un double avantage.

Ce dispositif vous permet de vous constituer une épargne significative et progressive pour votre retraite, mais également de faire baisser votre taux d’imposition.

À vous de l’adapter en fonction de vos revenus imposables, de ceux de votre conjoint(e) et de votre capacité à épargner.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici