Taux d’assurance de prêt immobilier, pourquoi est-il fonction de l’âge ?

La plupart des projets immobiliers ne peuvent se faire sans la souscription à un prêt immobilier. Or, ce dernier s’accompagne obligatoirement d’une assurance emprunteur, exigence de la plupart des banques.

Dans votre quête de la meilleure assurance de prêt immobilier, la question de savoir pourquoi son taux est fonction de l’âge peut vous avoir traversé l’esprit. Les réponses sont disponibles ci-dessous :

Le principe qui sous-tend l’assurance de prêt immobilier

Le taux appliqué dans l’assurance de prêt immobilier est fonction de l’âge de l’assuré. Ce principe s’explique par l’intérêt que représente cette assurance en elle-même qui est de permettre aux banques de s’assurer que l’emprunteur aura toujours la possibilité de rembourser le prêt qui lui est octroyé.

L’assurance emprunteur est donc faite dans le but de protéger la banque d’un quelconque défaut de remboursement de la part de l’emprunteur. Elle couvre généralement le chômage, l’invalidité ainsi que le décès éventuel de l’emprunteur.

La différence du taux de l’assurance de prêt selon l’âge

L’âge de l’assuré constitue donc un facteur crucial dans l’établissement du taux de l’assurance emprunteur. Il est évident que les garanties que présente un souscripteur ne seront pas les mêmes selon qu’il a 30, 40 ou 60 ans et ce, même si ce n’est que pour mentionner les différences en termes d’état de santé, d’aptitude au travail, de durée de carrière…

Ainsi, l’assureur regarde lui aussi si le risque que l’assuré n’arrive pas à s’acquitter de ses dettes est important. Plus il avance en âge, plus ce risque est malheureusement amplifié. C’est tout simplement pour dire qu’un profil jeune offre plus d’avantages aux yeux de l’assureur, car il a plus de capacités pour solutionner les imprévus.

Il arrive d’ailleurs que certains assureurs ne prévoient pas de possibilité de souscrire à une assurance emprunteur aux seniors. Ils leur réservent des contrats spécifiques qui tiennent compte de leurs besoins.

Le taux à escompter suivant l’âge

Le principe est que le taux de l’assurance emprunteur est prélevé sur le montant du prêt immobilier souscrit à moins qu’il ne s’agit d’’une mensualité appliquée de manière dégressive auquel cas, le calcul du taux se fera sur la base du montant qui reste dû.

Toutefois, pour choisir la bonne assurance, le taux ne saurait être suffisant. Il faudra évaluer le coût global de l’assurance et faire la comparaison entre les différentes offres du marché.

Dans la pratique, le taux moyen pour un assuré de moins de 36 ans revient entre 0,20 à 0,28%. Il est de 0,35% à 0,42% pour les 36 à 50 ans et pour les seniors, il tourne autour de 0,42% à 0,60%.

Ces montants se basent sur la souscription à un maximum de garanties supplémentaires telles que la PTIA, l’ITT, l’IPP… en plus du décès éventuel de l’assuré et de la garantie PTA. Autrement, le taux moyen constaté sur le marché est de 0,05%.

PourquoiMaBanque est un site d'information sur la finance. Ici, vous retrouverez tous nos conseils et astuces pour gérer vos comptes, optimiser votre épargne, mieux comprendre vos crédits (immobilier et consommation) et vos assurances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici