Qu’est ce que le Trading ? Comment devient-on trader ?

Dernière mise à jour effectuée le

Le trading, vous connaissez ? Des cols blancs qui jonglent avec des millions, des réclames sur Internet qui vantent monts et merveilles (et des piles d’argent) ou encore l’affaire Jérôme Kiervel

Le trading fait partie de ces métiers méconnus, un peu hors normes, qui font parler d’eux et déchaînent les passions du grand public.

Quelle est la véritable fonction d’un trader et quel est son parcours ? Comment ce domaine de compétences fonctionne-t-il ?

Trader, qu’est-ce que c’est ?

Si l’intitulé fait à la fois peur et rêver, il faut revenir à la réalité : un trader, c’est avant tout quelqu’un qui est employé par une banque, une société de courtage ou de Bourse.

Et il faut savoir qu’il n’existe pas une seule définition du trading. Ce mot regroupe des domaines bien distincts.

Trading vient du mot anglais « to trade », qui signifie échanger. Le trading consiste à négocier, acheter et vendre différents actifs et produits financiers, selon le domaine dans lequel on travaille.

Dans ces actifs et produits, on retrouve les très célèbres actions – qui représentent une toute petite partie du capital d’une entreprise cotée, que l’on peut acheter – mais aussi les obligations, les devises, les cryptomonnaies ou bien les créances.

Un trader peut s’intéresser aussi bien à des produits financiers classiques d’entreprises qu’à des cryptomonnaies comme le bitcoin par exemple ou bien le cours des matières premières, comme le pétrole, l’or, le gaz…

Quels sont les types de trading ?

Deux types de trading se distinguent généralement :

Le trading pour compte propre

Avec un montant défini alloué, le trader va acheter des actifs et produits financiers au meilleur taux possible, pour faire des plus-values.

Il va choisir des actifs, en prenant le moins de risques possibles par rapport aux gains envisagés pour le compte de son client ou le sien.

Il s’agit de spéculation – un mot qui fait peur car il induit le risque, parfois à très grande échelle si c’est un établissement bancaire.

Si on a investi dans un marché à la hausse, on augmente son capital et dans le cas contraire, on perd de l’argent.

Ce trader là se paie si son capital a été augmenté (ou bien les clients pour qui il gère un compte propre le rémunèrent). C’est une activité assez critiquée, mais pas la plus courante du trading.

Le trading de flux

A l’inverse, le trading de flux est une activité beaucoup plus répandue que celui fait en compte propre.

Ce trader là scrute différents marchés pour acheter, vendre et revendre des actifs et des titres au meilleur prix possible pour ses clients.

En tant qu’intermédiaire entre clients, opérations financières et marchés financiers, il achète ou vend à d’autres clients, des particuliers comme des banques, des sociétés de bourse ou des entreprises.

On lui fait des demandes pour des prix sur des produits dont il gère la transaction.

Il négocie et doit avancer un prix suffisamment compétitif mais aussi avec le moins de risques possible – c’est tout l’art du trading de flux.

On ne parle pas d’opérations financières à gros chiffres, plutôt du nombres d’opérations effectués – car le trader de flux est payé à la commission.

Le profil du trader

Professionnel ou particulier ?

Les traders sont le plus souvent des professionnels du monde de la finance, de la banque et de la bourse

Mais ce domaine s’ouvre de plus en plus et des plateformes de trading en ligne permettent de se lancer à l’assaut des marchés via du trading en compte propre. On parle alors de « trader en ligne ».

Quelles sont les qualités requises ?

Tout repose sur la connaissance du marché dans lequel on spécule, sur de l’analyse et des capacités à anticiper les hausses ou les baisses.

Deux types de capacités d’analyses sont importantes : celles qui concernent les finances et les courbes de chiffres pures des marchés, voir ce qui est à la hausse, à la baisse, etc.

Mais vous aurez besoin de bien connaître l’actualité, qu’elle soit économique, financière ou politique.

Connaître l’actualité des grandes entreprises cotées et de plus petites qui veulent intégrer le marché est essentielle.

Mais une situation tendue sur le plan géopolitique peut aussi tout renverser. C’est pourquoi il faut se tenir au courant le plus régulièrement possible. C’est même partie intégrante du métier.

En plus de ces compétences indéniables, il faut également de la patience et pas mal de compréhension de l’être humain.

Savoir quand le client (ou soi-même) n’est plus à même de prendre des risques, où est la limite par exemple.

Ou bien savoir attendre de perdre pour mieux gagner ensuite…

Existe-t-il des formations pour devenir trader ?

A savoir : il n’y a pas une voie royale et unique pour devenir trader, mais des parcours variés.

Pour intégrer un grand établissement bancaire ou une société qui travaille dans la bourse, il faut faire valoir vos diplômes, mais aussi toutes vos compétences.

Comme des diplômes d’école de commerce, de grandes prépas ou d’écoles d’ingénieurs, doublés de cycles réalisés uniquement dans les mathématiques ou la finance.

Des masters spécialisés dans le management des unités bancaires existent également et des parcours spécialisés dans la finance sont ouverts dans plusieurs universités françaises.

Pour les établissements bancaires, un passage à l’international est un gros plus.

Si l’on veut exercer à titre personnel, plusieurs pistes à travers les diplômes d’université ou des sessions de formation via internet.

Il faut choisir une formation qui paraît complète, présente toutes les facettes de cette activité, vous en montre les avantages comme les risques et vous parle de plusieurs techniques à la fois.

Cela peut tenir à la personnalité du formateur, mais aussi au contenu des cours.

Il faut que vous puissiez comprendre comment fonctionne la bourse, qui est un domaine complexe, qui en sont les principaux acteurs et comment vous en sortir.

Ces compétences techniques s’étoffent par la suite avec la pratique.

Commencez par une première formation que vous aurez minutieusement choisie.

Cet aperçu vous permettra peut-être de vous lancer, vous aurez en tout cas une première vision d’ensemble de ce en quoi consiste le trading.

Et vous saurez ainsi comment et si oui ou non, vous avez envie de commencer.

Attention, ne tombez pas dans le pièges des publicités trop avantageuses et n’oubliez pas qu’aucun cours en ligne miracle ne fera de vous un golden boy riche à millions.

Le trading est une activité qui nécessite une formation sérieuse et longue de plusieurs années, que l’expérience et vos compétences comptent pour beaucoup dans la réussite.

Il faut des jours de perte pour gagner et si une formation vous dit le contraire, fuyez-la.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici