La Vente à Découvert pour Fructifier et Protéger son Capital en Bourse

Dernière mise à jour effectuée le

Les investisseurs en bourse cherchent généralement les meilleures actions à acheter et à rajouter à leur portefeuille d’investissement. En face de cela, il faut savoir que la vente à découvert existe et permet d’améliorer une stratégie d’investissement, ou simplement de spéculer sur les marchés financiers.

Définition de la Vente à Découvert (VAD)

Qu’est ce que la vente à découvert ?

La vente à découvert, ou short selling en anglais, est la vente d’un titre que le trader a emprunté. Un vendeur à découvert gagne de l’argent si le prix d’un titre baisse.

En d’autres termes, le trader vend en ouvrant sa position et s’attend à racheter plus tard à un prix inférieur, mais conservera la différence de prix en tant que gain.

La vente à découvert peut être motivée par la spéculation ou par le désir de couvrir le risque de perte d’une position longue (achat) sur le même titre ou sur un titre connexe.

Puisque le risque de perte sur une vente à découvert est théoriquement illimité, la vente à découvert ne devrait être effectuée que par des traders expérimentés et familiarisés avec les risques.

Fonctionnement de la Vente à Découvert

Comment fonctionne la vente à découvert ? Quel est le mécanisme de la vente à découvert ?

Pour ouvrir une position courte (vente) sur un titre, un vendeur à découvert d’actions emprunte les actions à vendre, puisqu’il ne les possède pas à la base.

Pour la plupart des investisseurs, le prêteur qui fournit les actions est leur courtier. Pour ouvrir une position de vente à découvert, un trader doit donc avoir un compte de trading sur marge chez un broker.

Pour clôturer une position vendeuse, le trader rachète les actions au marché et les retourne au broker.

Bien évidemment, les processus d’acquisition des actions à emprunter et leur retour à la fin de la transaction sont complètement gérés par le courtier de son coté.

L’opération de vente à découvert est effectuée par le trader directement via la plateforme de trading mise à sa disposition par le courtier, simplement en cliquant sur le bouton “vente”. Le processus est entièrement automatisé et ne prend que quelques dixièmes de secondes.

Utilité de la Vente à Découvert

Pourquoi vendre un titre à découvert ?

Si un trader estime que le cours de bourse d’une action devrait bientôt chuter, et voudrait soit spéculer pour en profiter, ou couvrir momentanément sa position acheteuse s’il possède l’action dans son portefeuille, il peut faire recours à la vente à découvert.

Par exemple si le prix de l’action qu’il pense va bientôt baisser est à 20 euros, le trader peut emprunter 100 actions et les vendre. Quelques jours plus tard, le cours de l’action baisse en effet à 15 euros, et le trader décide de clôturer sa position courte et rachète les 100 actions. Il réalise ainsi un gain de 5 EUR par action, soit 500 euros, desquelles il faudra enlever la rémunération du courtier pour le short selling.

Dans un autre exemple, un investisseur détient 100 actions à l’achat dans un portefeuille de long terme. Il apprend que la société traverse un moment délicat, et l’action pourrait subir des pertes à court terme, disons qui passerait de 30 à 20 euros, avant de reprendre sa tendance haussière de long terme. Pour protéger son capital de cette baisse temporaire, l’investisseur peut vendre à découvert 100 actions à 30 euros, pour ensuite les racheter et les rendre à 20 euros. Les pertes subies sur le portefeuille d’investissement, seront compensées par les gains de la vente (complètement ou partiellement). C’est la couverture par la vente à découvert

Les Dangers de la Vente à Découvert

Quels sont les risques d’une vente à découvert ?

Supposons maintenant que le spéculateur qui a vendu 100 actions à 20 EUR dans le premier exemple n’encaisse pas ses gains à 15 euros, mais espère voir la chute se poursuivre vers 12 EUR. Entre temps, d’autres investisseurs, qui estiment que le prix est devenu attractif à 14 euros, s’empressent d’acheter à ce prix, alors que les vendeurs à découvert clôturent également leurs positions, accentuant le mouvement de rebond des prix.

Dans ce scénario le cours de bourse de l’action peut très rapidement remonter et dépasser le prix d’entrée de notre vendeur à 20 euros, et lui faire subir des pertes.
La vente à découvert, notamment sur les actions, s’opère souvent à contre tendance, ce qui expose le trader à des risques de retournement rapide et violent des prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici