Le crédit sans justificatif

Mise à jour effectuée le

A l’inverse du crédit affecté, le crédit sans justificatif permet d’obtenir des fonds sans avoir à justifier de ce pour quoi ils seront utilisés.

L’emprunteur peut ainsi disposer de la somme d’argent mise à sa disposition comme bon lui semble et pour tout type de projet.

Qu’est ce qu’un crédit sans justificatif ?

Un crédit sans justificatif, appelé également « crédit non affecté », est un crédit à la consommation flexible, qui permet d’emprunter de l’argent sans avoir à justifier ses dépenses auprès de l’organisme prêteur.

De nombreuses personnes choisissent ainsi le prêt sans justifications pour disposer d’une somme d’argent facilement et ainsi financer librement tout type de projet (mariage, voyage, travaux, achat d’un véhicule, achat d’équipement, frais médicaux, études, etc.).

Ce type de crédit libre s’oppose au crédit affecté (dont font partie les crédits auto, moto ou travaux par exemple).

Ces derniers, pour pouvoir être accordés, nécessitent en effet la présentation d’un justificatif d’achat.

Il ne peuvent alors pas être utilisés pour un autre projet que celui qui a été présenté à la souscription.

On distingue deux types de crédits sans justificatif :

  1. le prêt personnel : les fonds sont mis à la disposition de l’emprunteur en une seule fois, rapidement après la signature du contrat.
  2. le crédit renouvelable (ou crédit permanent ou crédit revolving) : l’emprunteur dispose d’une réserve d’argent dans laquelle il peut piocher en plusieurs fois et qui se renouvelle au fur et à mesure de ses remboursements.

Il est très courant aujourd’hui de souscrire à un pret personnel en ligne sans justificatif ou à un crédit renouvelable pour financer n’importe quel projet, pallier à des dépenses inattendues ou simplement bénéficier d’une trésorerie.

L’octroi d’un crédit sans justificatif est toutefois encadré et soumis à certaines conditions.

Quelles conditions faut-il pour obtenir un crédit non affecté ?

Comme tout crédit à la consommation, le crédit sans avoir à fournir de justificatif pour débloquer les fonds, peut vous permettre d’emprunter jusqu’à 75 000 €.

En règle générale, il est accordé pour plusieurs mois ou années sans excéder une période de 7 ans.

La durée du prêt sera fixée en fonction des capacités de remboursement de l’emprunteur et donc du montant des mensualités souhaité.

Le taux de crédit et la durée de remboursement restent fixe et garanti jusqu’au terme du contrat.

L’emprunt sans justificatif est accessible à toute personne majeure dont le profil est jugé recevable par l’organisme prêteur.

En effet, il faut bien comprendre qu’un crédit sans justificatif permet d’emprunter de l’argent sans avoir à justifier ses dépenses, mais qu’il ne dispense pas de devoir fournir certaines pièces justificatives.

Comme pour tout emprunt financier, il est nécessaire d’avoir des capacités d’emprunt et de remboursement suffisantes.

L’établissement bancaire ou de crédit pourra ainsi refuser un crédit sans justificatif à un client dont les revenus ne sont pas suffisants ou dont la situation financière est instable.

Voici les critères d’un dossier solide et crédible qui donnera droit sans problème à un prêt sans justificatif :

  • un emploi stable ;
  • des revenus réguliers (rémunérations salariales ou tout autre type de ressources) ;
  • un bon comportement financier (pas de dépenses superflues, pas de découverts bancaires…) ;
  • pas d’accumulation de dettes ;
  • une bonne capacité d’épargne;
  • aucun fichage à la Banque de France.

Toute personne majeure et résidant en France peut donc faire une demande de crédit sans justificatif auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit.

L’obtention de cet emprunt reste toutefois soumise à l’accord de l’établissement qui étudiera le dossier du demandeur avant de l’informer de sa décision.

Pour toute demande de crédit à la consommation sans justificatif, voici les pièces justificatives à fournir :

  • une copie de la pièce d’identité du demandeur (recto-verso) ;
  • un justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • les 3 derniers bulletins de paie (pour les salariés) ;
  • le dernier avis d’imposition (pour les non salariés) ;
  • un relevé d’identité bancaire ;
  • les justificatifs des crédits ou placements en cours, le cas échéant.

Quels avantages à souscrire à un crédit sans produire de justificatif pour débloquer les fonds ?

Le principal avantage du crédit sans justificatif c’est sa grande souplesse d’utilisation.

Extrêmement flexible, il est choisi par de nombreux ménages pour le financement de projets de toutes sortes sans avoir à rendre de compte.

Il permet en effet de disposer d’une somme d’argent rapidement et de l’utiliser sans avoir à justifier ses achats.

Un atout lorsque l’on souhaite rester discret, préserver sa vie privée ou simplement disposer d’une trésorerie utilisable à tout moment.

Avec le crédit non affecté, les fonds sont en plus accessibles 24h/24 et à disposition à tout moment pendant plusieurs mois ou années.

Opter pour un prêt personnel sans justificatif c’est aussi pouvoir financer un bien ou un projet dans sa totalité sans apport personnel.

L’obtention d’un crédit sans justificatif implique également des formalités très simples et réduites au minimum : aucune obligation d’ouvrir un compte auprès de l’organisme prêteur, pas de domiciliation de salaire et des démarches rapides.

Une solution idéale pour les projets urgents ou les dépenses imprévues.

Enfin, le crédit sans justificatif est plus facilement négociable qu’un crédit affecté. Flexible, il permet au titulaire de déterminer lui-même les modalités de remboursement.

Une suspension temporaire des paiements (de 3 mois maximum) peut même être demandée en cas de besoin, et un remboursement partiel ou total du capital restant est autorisé sans pénalités.

Quelles sont les inconvénients à opter pour un crédit sans justificatif ?

Même si le crédit sans justificatif est pratique et avantageux, il comporte quand même un inconvénient par rapport aux prêts affectés : son manque de sécurité.

Un crédit affecté pour un projet en particulier (achat de voiture ou travaux par exemple) peut être interrompu en cas d’imprévus avec le projet financé.

Des travaux non conformes, une vente annulée ou un véhicule non livré seront pris en compte par la garantie liée au crédit affecté.

Dans le cas d’un crédit sans justificatif, aucun retour en arrière n’est possible après la signature de l’offre et le délai de rétractation de 14 jours écoulé.

En cas de problème, le crédit ne pourra donc être ni interrompu ni annulé et devra donc être remboursé quoi qu’il arrive.

Autre petit inconvénient à prendre en compte : la souplesse d’utilisation du crédit sans justificatif implique des taux d’intérêts généralement un peu plus élevés que ceux des autres types de crédits à la consommation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici