Nouveau crédit ou rachat de crédit : Quelle est la meilleure solution ?

Dernière mise à jour effectuée le

Est-il plus judicieux de souscrire un nouveau prêt ou de réaliser un rachat de crédit pour financer un nouveau projet ? Voici nos réponses.

Une histoire de taux d’endettement

La différence de choix entre un nouveau prêt et un rachat de prêt se fait sur le taux d’endettement

Taux d’endettement supérieur à 33% : Si le taux d’endettement du ménage est au-delà des 33% ou tout proche, il faudra alors opter pour le rachat de crédit.

Taux d’endettement inférieur à 33% : Au contraire, si ce taux est inférieur aux recommandations des organismes financiers, alors le ménage peut tout à fait opter pour le crédit consommation.

Le calcul du taux d’endettement

Ce calcul est relativement simple : Charges de crédits / Revenus X 100.

L’endettement, c’est la part consacrée au remboursement des prêts mais ce n’est pas non plus le seul critère à entrer en jeu.

Le reste à vivre est tout aussi important pour évaluer la faisabilité d’un projet de crédit.

Le reste à vivre

Le reste à vivre correspond tout simplement à la part des revenus restant à la disposition du ménage une fois toutes les factures récurrentes payées.

Si ce taux n’est pas suffisant, il faut éviter de cumuler un nouveau crédit qui ne fera que déséquilibrer encore plus la balance financière.

Autrement dit, un taux d’endettement élevé et un reste à vivre insuffisant représentent un risque pour le ménage dont le regroupement de crédit peut parvenir à réduire.

Le principe de cette solution étant d’allonger la durée de remboursement et de réduire le montant des mensualités.

Le coût de l’opération

En terme de coût, il est difficile de comparer un crédit à un rachat de crédit.

Un emprunt classique engendrera simplement :

  • des frais de dossier,
  • le coût classique du financement (intérêts générés par le taux d’emprunt).

En regroupement de prêts, le ménage aura :

  • des frais de remboursement anticipé des anciennes dettes,
  • des frais de dossier,
  • des éventuels frais de garantie (propriétaire).

De plus, l’allongement de la durée de remboursement peut entraîner une majoration du coût total du crédit, tout comme l’ajout d’une trésorerie servant à financer un nouveau besoin.

1 COMMENTAIRE

  1. Le rachat de crédit peut être une bonne solution pour diminuer les mensualités en cas de situation économique difficile. Cependant, il comprend également de nouveaux frais de dossier, dans le cas d’une durée de remboursement plus longue, un TAEG plus important. Il faut donc bien se renseigné sur la solution la plus adaptée à sa situation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici